Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Roman épistolaire pixelisé...

Publié par Valou076 sur 21 Mars 2011, 21:17pm

Catégories : #littérature

..ou correspondance amoureuse avec Quand souffle le vent du Nord, de Daniel Glattauer.

P3210553.JPG

Un message anodin peut-il bouleverser votre vie?

Leo Leike reçoit par erreur un mail d'une inconnue, Emmi Rothner. Poliment, il le lui signale. Elle s'excuse et, peu à peu, un dialogue s'engage, une relation se noue. Au fil des mails, ils éprouvent l'un pour l'autre un intérêt grandissant. 

Leo écrit: "Vous êtes comme une deuxième voix en moi qui m'accompagne au quotidien."

Emme admet: "Quand vous ne m'écrivez pas pendant trois jours, je ressens un manque."

Emmi est mariée, Leo se remet à grand-peine d'un chagrin d'amour. De pls en plus attirés l'un par l'autre, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre...

L'auteur de ce "roman" (si l'on peut dire) très rapide à lire est un autrichien connu dans son pays comme un chroniqueur politique et judiciaire dans un grand journal. Nous pouvons dire que pour un premier roman, il sait sortir de son terrain de jeu. Lire ce roman, c'est un peu fouiller dans la boîte mail de deux personnes que le plus pur des hasards les a fait se rencontrer. Loin des grandes oeuvres de ce type telles que Les liaisons dangereuses (certes d'une toute autre époque), il permet malgré tout de faire un interlude avant la reprise de bonnes lectures compactes. Car, pour reprendre ce que j'ai dit il y a quelques jours difficile de sortir de certains ouvrages quand il nous enchantent. 

Sans être un coup de coeur, j'avais hâte, tout le long de cet échange, de voir quand ces personnages passeront le pas, voudront se voir et programmerons cette rencontre tant attendue. 

Loin des récits ampoulés et des comédies où soit tout finit bien de manière abracadabrantesque, ou soit tout est fait pour pourrir la vie des personnages principaux, ici, l'auteur m'a donné la sensation de lire de véritables échanges (à moins que ce ne soit des échanges tirés de sa propre boîte mail, qui sait ?!), sans artifices ni fioriture, comme un plongeon dans la vie personnelle des gens, et transformant par la même occasion le lecteur en voyeur...

Pour ceux qui ont une pile gigantesque de romans à lire et qui ne veulent pas "perdre trop de temps" sur l'un d'eux, ou pour ceux qui veulent sortir d'un roman génial tout en douceur...

A recommander aussi, en ces températures printanières, allongé sur l'herbe dans un parc (et flûte nous ne sommes que lundi!)

 

Enfin, j'intégrerai en bonus à mon challenge roman épistolaire, cet ouvrage, qui entre à moitié dans le cadre, avant de passer aux classiques de l'épistolaire!

challenge épistolaire

challenge le tour du monde

Autriche

Commenter cet article

Anne 25/03/2011 15:20



Je n'ai pas aimé non plus !! C'était une situation complètement artificielle et tirée en longueur... mais j'ai quand même lu jusqu'au bout.



Valou076 25/03/2011 16:38



C'est vrai que ça tire en longueur à force...heureusement que ça se lit facilement malgré tout...je me dis que cet ouvrage, pour une personne faisant le défi STAR, c'est un moyen de cumuler de la
lecture sans trop se fatiguer, et rapiement ;-)


(ah et félicitations! tu es mon 300e commentaire!)



sophie 22/03/2011 17:05



j"en ai lu les trois quarts, et j'ai jeté l'éponge,  les personnages m'ont semblé totalement artificiels,  j'ai trouvé que c'était très mal écrit, et surtout JE ME SUIS ENNUYEE!
bref j'ai loupé la fin, mais je crois que je m'en remettrai! ;-)



Valou076 23/03/2011 08:27



ah ça va j'ai échappé à cet ennui quand même...amis je connais comme sensation, ça m'est arrivée avec La consolante de Gavalda...et il est retourné à la bibliothèque de ma ville sans que je le
finisse tellement le personnage principal m'était antipathique!



Anne Sophie 22/03/2011 08:40



merci pour ton billet.


j'ai adoré ce livre :)



Valou076 22/03/2011 08:46



oui il était pas mal...et ça me donne envie d'honorer mon challenge épistolaire et de m'y mettre à fond dès que possible!



Anne 22/03/2011 08:36



Je l'ai lu et bien aimé mais comme toi pas un coup de coeur. C'est la fin qui m'a le plus plu.



Valou076 22/03/2011 08:47



oui, j'ai bien aimé la conclusion de l'ouvrage...mais s'il y a une suite comme on me l'a dit plus haut...ça gache un peu tout...j'aimerai que les auteurs aprennent à s'arrêter sur quelque chose
de bon plutôt que d'exploiter au maximum un truc qui marche!



gg 22/03/2011 00:07



suis curieuse quand ça vient d'autriche !



Valou076 22/03/2011 00:10



très étonnant venant de toi ;-)....en attendant une mi-finlandaise, mi-estonienne patiente chez moi....



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents