Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Polar à la sauce islandaise...

Publié par Valou076 sur 2 Septembre 2011, 19:15pm

Catégories : #littérature

... déstockage des achats du Salon du Livre avec Brouillages, de Jon Hallur Stefansson !brouillages

Autant vous l'avouer tout de suite, ce livre ne m'a pas emballé...Allez ça c'est dit vous allez pensez ! Mais arrêtons ous un peu malgré tout sur ce roman, et commençons dans un premier temps par son résumé :

Il y a longtemps que Björn et Eva ne forment plus un couple épanoui, et que leurs deux enfants, adolescents méfiants et rebelles, assistent à leurs disputes. Aussi, quand Björn est retrouvé inanimé, le crâne fracassé, derrière la maison d'été familiale, son fils Marteinn suppose qu'il allait là-bas rejoindre sa maîtresse Sunneva, une splendide rousse deux fois plus jeune que lui employée dans son cabinet d'architecture. Mais Sunneva a disparu, et son père, ami de longue date et ancien associé de Björn, reçoit d'étranges coups de téléphone.

Un flic brisé par une rupture est chargé de mener l'enquête, cependant qu'un tueur à gages japonais parcourt l'Islande en quête d'un lieu propice à l'organisation d'un "accident".

Si l'argent fait tourner le monde, ce sont les passions qui le dérèglent...dans ce polar oppressant, rien de plus menaçant en effet que les relations humaines, qu'elles soient amoureuses, amicales, ou familiales.

Le principal problème dans ce roman, c'est sa lenteur... Car nous retrouvons tous ces éléments présentés dans le résumé, et l'aspect haletant, oppressant fini par arriver, à 100 pages de la fin... 

Un avantage, des chapitres ultra court permettant de passer d'un personnage à un autre rapidement. Un inconvénient, beaucoup de personnages à enregistrer en un temps record, et délicat de se les remémorer quand la lecture est un peu hachée...

Si une chose caractérise l'ensemble des personnages, c'est bien qu'il n'y en a aucun n'ayant pas de problèmes, à croire que l'Islande est un foyer à embrouilles pour ses habitants...

Si mon bilan est assez moyen concernant cet ouvrage,par contre, je peux dire qu'il m'a bien eu pour son bouquet final, totalement surprise par le dénouement et la résolution de l'affaire, l'auteur sait bien embobiné son lecteur dans des histoires tortueuses pour un final on ne peut plus étonnant...

Si je le recommande? Ce n'est pas un impératif, peut-être que je dois attendre un temps d'adaptation pour le style si particulier des auteurs nordiques...mais mon intérêt n'en ai pas pour autant altérer, j'attends de voir ailleurs...

Peut-être avec le Nesbo que j'ai également acheté au Salon du Livre...à voir ! En attendant place à un autre auteur nordique, mais dans un autre genre avec Henning Mankell et ses "Chaussures italiennes" pour ma LC du 10 septembre !

Bon week-end à tous !


Commenter cet article

prune 04/09/2011 08:17



Je m'inquiète un peu, car j'ai aussi ce roman sur ma pile... En tous cas, je ne n'ai maintenant plus de problème avec les noms islandais depuis que j'ai compris qu'il s'agit en fait de patronyme
en "son" pour les hommes (fils) et en "dottir" pour les femmes (fille). En plus la plupart du temps, ils 'appellent seulement par leur prénom, ce qui simplifie encore ! :)



Valou076 04/09/2011 20:12



Oui l'auteur de Rosa Candida, Olafsdottir, l'avait expliqué à un lecteur lors de sa dédicace à Rouen...


après concernant ce roman c'est peut-être moi qui n'a pas eu la bonne appréhension de base pour le lire... les 100 dernières pages ont été dévorées...c'est les 200 autres qui m'ontparu un peu
longuettes...à voir ce que toi-même en pensera après lecture...



Sharon 03/09/2011 20:52



Il est dans ma PAL parce que je me suis prise de passion cette année pour la littérature islandaise (onze livres lus depuis janvier, quatre en attente dans ma PAL). Je le lirai, parce que le
rythme ne peut pas être plus lent que celui du cadavre dans la voiture rouge d'Olafur Haukur Simonarson.


 



Valou076 03/09/2011 21:06



Sont pas faciles les noms des Islandais quand même... ;-)


c'est vrai que le salon du livre a tapé dans le mille en se penchant sur la littérature nordique, qui est en plein Boum ! depuis un ou deux ans (Merci Stieg Larsson de nous avoir réveillé)...


je ne demande qu'à en découvrir plus...là je commence "les chaussures italiennes" du suédois Mankell, et j'ai adoré Rosa Candida de Olafsdottir !



George 02/09/2011 20:38



ça m'horripile quand les auteurs nous balancent tout un tas de noms de personnages en même temps, avec ma cervelle d'oiseau je mélange tout ! j'ai le même problème avec le roman que je lis en ce
moment ! je n'ai pas la mémoire des noms qu'on se le dise !



Valou076 03/09/2011 13:31



tu lis quoi là?


Ici, dans ce roman, rien que le résumé présente un couple, leurs deux enfants, la maitresse, un collègue, un flic, un Japonais...soit 2, 4, 5, ...8 personnages ! en quelques lignes seulement !



Anne 02/09/2011 20:29



Bon, c'est toujours un à ne pas noter !! Mais je me demande où j'ai déjà lu un autre avis, au moins sur l'auteur...



Valou076 03/09/2011 13:29



Babelio peut-être, il faut dire que cest marrant de voir que le traducteur officiel des Harry Potter en islandais est auteur de polar !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents