Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


"La Femme au miroir", d'Eric Emmanuel-Schmitt

Publié par Valou076 sur 23 Juillet 2012, 08:34am

Catégories : #Le livre du mois

Il y a des couvertures qui attirent l'oeil dès le premier regard. Celle de ce roman est à intégrer dans le lot. Sortie littéraire de la rentrée 2011, ce roman d'Eric-Emmanuel Schmitt m'intriguait, me faisa it envie pour plus d'une raison. Anne de Bruges, pour l'évocation de cette charmante ville flamande, que j'adore. Il y avait aussi le principe de suivre trois personnages féminins de trois périodes historiques différentes : Renaissance, début XXe siècle, et actuellement.

Il y a aussi l'auteur, que j'avais rencontré lors du salon du livre de 2011, après deux heures d'attente pour lui faire signer un autre de ses ouvrages. J'avais également lu de lui "La Part de l'autre", roman qui m'avait impressionné par tout le travail qu'il impliquait pour l'auteur.

 

Bref, il y a de cela sept mois, à Noël, ma grande soeur me donnait l'opportunité d'assouvir ma curiosité, en m'offrant ce roman : La femme au miroir.

 

la femme au miroir Il y a Anne de Bruges, jeune femme douce, promise à un grand mariage, mais qui ne se plait que dans le contact avec la nature. Il y a Hanna, qui découvre le quotidien avec un homme, avec qui elle vient de se marier, attendant la "minute magique". Il y a enfin Anny, star hollywoodienne, cloisonnée dans un univers de strass et paillettes.

De ces trois femmes, nous allons en apprendre progressivement, chaque chapitre passant de l'une à l'autre. Si ces trois univers sont radicalement différents, la ressemblance entre ces trois femmes ne vient pas uniquement de leurs prénoms. Ces trois femmes sont accompagnées, mais seules, ont tout pour être heureuse, mais sans pour autant retrouver dans leur quotidien ce qui peut les grandir, les combler.

De ces trois femmes, un sentiment commun les lie, cette impression d'être différentes des autres, et au-deça de ce chacun attend d'elles. Anne ne saisit pas cet émerveillement devant la perspective d'un mariage, Hanna subit la pression de sa belle-famille qui n'attend qu'une chose, qu'elle assure la descendance. Et Anny, cette femme-enfant jeté dans la fosse du showbiz enfant, et ballottée depuis de films en films, surfant sur la vague du succès sans en profiter véritablement, sinon pour plonger dans l'excès et oublier.

C'est un livre impressionnant, sans véritable fausse note, peut-être parfois des situations attendues, sans surprise, mais globalement, un triple-récit passionnant, envoûtant même, car il est à la fois difficile de lâcher l'une de ces trois femmes, tout en étant impatient de plus en savoir sur les deux autres. Des trois univers, j'ai véritablement voyagé avec Anne, j'ai parcouru en sa compagnie les béguinages de Bruges, retrouvée les images d'un séjour dans cette ville merveilleuse.

Un vent d'indépendance souffle sur le destin de ces trois femmes. Chacune n'aspire qu'à une chose, prendre en main son destin et ne plus avoir à suivre les codes préétablis par la famille ou le milieu professionnel. Hanna est l'écho d'une de ces idées du mariage qui m'exaspère et me fait frémir. Cette idée de la rencontre-mariage-enfant-vie de famille me fait dresser les cheveux sur la tête. Car même si nous sommes plus libres maintenant au XXIe siècle, il reste néanmoins certaines idées bien arrêtées, de la part de personnes qui ne comprennent pas l'intérêt du concubinage assumé...

En ce qui concerne Anny, ma situation professionnelle ne me permet pas vraiment de relever la comparaison. Elle est peut-être, dans les premiers chapitres, celle que j'aime le moins, de par ses caprices de star du cinéma, qui se shoote pour se shooter, point à la ligne. Son évolution m'a néanmoins interpellée, et m'a permis de suivre un personnage à l'évolution intéressante.

Je vais stopper mon billet ici, car je pourrais parler encore longtemps de ces trois femmes. C'est un romanque j'ai trouvé bien absent des lectures de la rentrée littéraire de 2011, mais que je conseille vivement, pour ses voyages dans le temps, son rappel sur l'histoire de la femme, qui a bataillé pour obtenir ses droits, hier, mais aussi aujourd'hui...

Lisez-donc ce roman, qui m'a permis de passer de bons moments. Il sera certainement ma dernière contribution au challenge de Sophie Hérisson, autour de la rentrée littéraire 2011...en attendant de voir si je vais pouvoir faire autant de découverte avec celle qui arrive.

1% rentrée 2011

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

mademoisellechristelle 26/08/2012 13:22


un livre que je viens tout juste de terminer et qui m'a littéralement envoutée ! Ce qui m'a le plus surpris c'est comment l'auteur, un homme, a pu aussi bien pu disséquer les forces et les
faiblesses des femmes

Valou076 26/08/2012 19:46



c'est clair que contrairement à certains auteurs masculins qui se prennent une véritable gamelle dnas l'écriture des sentiments, lui, il rattrape tout ça et réussi un vrai tour de maître !


j'espère lire d'autres livres de lui dnas les semaines à venir !



argali 31/07/2012 13:24


J'ai beaucoup aimé aussi cette jolie histoire.


 

Valou076 01/08/2012 14:32



elle était vraiment sympa oui...et la parallèle, le fil conducteur entre Anne de Bruges, jusqu'à nos jours, est très bon !



Alex-Mot-à-Mots 29/07/2012 16:03


Un auteur qui me déçoit rarement. Mais pas encore lu ce titre.

Valou076 29/07/2012 17:11



je connais que très peu de sa bibliographie...ce n'est pas comme s'il écrivait peu en plus!



Rose 24/07/2012 08:16


J'avais bien aimé ce livre, tout en me disant qu'il me semblait plus "convenu" que les précédents. Je n'ai pas eu la claque que d'autres de ces livres m'avaient donné.


Sinon pour connaitre EES, "Oscar et la dame en rose" fait partie de ses classique. "La reveuse d'Ostense" est un recueil de nouvelles, et pour la découverte, c'est pas forcement le mieux.


Bonne journée

Valou076 27/07/2012 13:27



il faut que je lise "Oscar..." mais je pense lire avant ceux qui restent chez moi... "La secte des égoïstes" et "Et dire que Beethoven..." bonne journée à toi également !



Bianca 23/07/2012 21:06


ce livre avait été éveillé ma curiosité à sa sortie, notamment grâce à cette couverture, l'histoire a l'air intéressante en tout cas. Comme Chrys, je n'ai jamais lu cet auteur, des suggestions ?

Valou076 23/07/2012 21:11



De lui, je n'avais lu encore que "La part de l'autre" qui est d'un tout autre genre, mais une histoire très intéressante à lire. Il y développe ici un double portrait d'Hitler : le vrai, celui de
l'Histoire, et l'autre, celui qui a réussi son concours d'entrée à l'école des Beaux-Arts, et le monde parallèle d'un Adolph qui réussit dans ce qu'il voulait faire...


Sinon j'ai "La secte des égoïstes" qui m'attend ainsi que le roman musique sur Beethoven...on m'a également conseillé " Si j'étais une oeuvre d'art"...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents