Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Le Quatrième mur de Sorj Chalandon (rentrée littéraire 2013)

Publié par Valou076 sur 11 Septembre 2013, 19:29pm

Catégories : #rentrée littéraire 2013, #littérature

Le Quatrième mur de Sorj Chalandon (rentrée littéraire 2013)

De Sorj Chalandon, je ne connaissais encore que Mon Traître, qui m'a permis de plonger dans les heures sombres du conflit en Irlande du Nord, aux côtés des indépendantistes et de l'IRA. Toujours en attente pour son Retour à Kyllibegs, c'est avec curiosité que j'ai vu la sortie de ce nouveau roman, chez Grasset.

Le dépaysement proposé dans son sujet a également été le moteur de mon envie d'en savoir plus sur ce roman. Ici, nous partons sur une autre terre en guerre : Beyrouth et le Liban. Sujet pour le moins obscur, en ce qui me concerne. En effet, c'est un conflit qui a été toujours difficile à comprendre pour moi, je m'emmêle les pinceaux, j'inverse les rôles, et je me perds dans les différentes tendances religieuses (Qui est quoi ?).

Je vous rassure tout de suite, je suis indécrottable, et donc je dois encore plancher sur la question pour mieux comprendre, malgré la lecture de ce roman, d'une richesse impressionnante.

Dès le début, on se dit que quelque chose ne va pas, et que le roman ne sera pas fantaisiste du tout (je n'attendais pas ça de l'auteur, je rassure !)

Guerre du liban, 1983 (Beyrouth/UNHCR)

Guerre du liban, 1983 (Beyrouth/UNHCR)

Sorj Chalandon présente deux personnages : Sam et Georges. Sam est un réfugié grec, qui vient vivre en France. Georges est un héritier de mai 1968, "avocat" des grandes causes, révolutionnaire caricaturé du Quartier Latin de Paris, et vivant des séquelles d'une bastonnades, dans sa folle jeunesse. Sam a un passé chargé, il a subi les horreurs de la torture, et n'aspire qu'à la paix. Pour forger cette paix, il monte un projet, qui visera à apaiser, pour quelques heures, les terres libanaises : mettre en scène Antigone, d'Anouilh, dans la ville de Beyrouth, victime des violences de la guerre. De plus, chaque acteur représentera une communauté/religion différentes : chrétien, druze, chiite, palestinien...

Mais Sam est malade, confiant alors son projet à Georges, l'invitant à se rendre sur place, pour réaliser ce rêve qu'il ne pourra pas accomplir lui-même.

En lisant ce roman, j'avais l'impression de découvrir une terre en guerre, aux côtés de ce personnage aux idées si arrêtées, avant son départ. Puis vient le premier moment de tension, la première fusillade, la première flaque de sang...

Tout s'enchaîne. Progressivement cette pression que ressent Georges se retransmet au lecteur qui découvre des descriptifs terribles, des populations meurtries, anxieuses, des batailles ne trouvant aucun justification...et cette peur au ventre, à chaque sortie.

Au début de ma lecture, je reconnais que je me posais des questions sur l'évolution du roman. Puis, progressivement, les descriptions viennent comme des claques, jusqu'à ce moment terrible où la guerre est bien là, après cette attente.

Une pléiade de personnages défile sous nos yeux, chacun avec ses convictions, ou ses engagements. Progressivement, un respect s'installe entre ces personnes dont les peuples sont ennemis, tout cela, au nom de l'art, et du théâtre.

J'aimerai que ce livre se lise un peu partout, qu'il se partage et, en ces instants où l'on se demande encore s'il faut faire la guerre ou non, que l'on pense autrement, que l'on se sépare, quelques instants, de notre regard d'Occidental européen, pour penser, voir autrement...

Chapeau à Sorj Chalandon, qui est de nouveau sélectionné pour des prix, avec ce roman très puissant ! Une nouvelle lecture également pour le challenge de la rentrée littéraire, qui passe en tête de mes lectures se classant dans cette catégorie !

3 / 6

3 / 6

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Elodie 13/07/2014 23:08

Hihi je suis contente de voir que nous aimons autant la plume de Chalandon! J'attends avec impatience qu'il sorte en poche :(

Valou076 14/07/2014 10:18

J'en ai encore un paquet à lire de cet auteur !

asphodèle 24/09/2013 12:57

Malgré tout le bien que j'entends sur cet auteur depuis un an ou deux, je n'arrive pas à me décider, les thématiques qui a priori ne m'attirent pas même si c'est bien de parler de ces guerres inutiles ... Un jour sûrement ! ;)

Valou076 24/09/2013 13:11

commence par mon traître, il est très bien ;-)

dasola 20/09/2013 21:21

Bonsoir, je n'ai entendu que du bien sur ce roman qui fait partie des présélectionnés du Goncourt. En attenant, j'ai retour à Killybegs à lire. Bonne soirée.

Valou076 22/09/2013 11:27

Si tu as l'occasion de lire Mon Traitre avant, c'est mieux !

Mélo 20/09/2013 12:24

Il a beau recevoir beaucoup de critiques positives, et l'auteur être adulé par tellement de blogueuses, je n'arrive pas à m'y intéresser, j'ai sûrement tort. Et puis ça me fait un peu peur parce que je pense être pire que toi concernant la connaissance de cette guerre.

Valou076 20/09/2013 13:45

houla, mieux vaut ne pas lancer les paris ;-)

Alex-Mot-à-Mots 13/09/2013 13:13

Et si par malheur on ne le lit pas, tu nous en voudras ?

gen 18/09/2013 07:26

Alors oui je le veux bien :-) voudrais pas me fâcher avec ma frangine

Valou076 13/09/2013 13:26

Ouh ça va être difficile de laisser passer ça ;-)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents