Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Le Jeu, d'Anders de la Motte

Publié par Valou076 sur 31 Juillet 2013, 09:00am

Catégories : #littérature, #service presse, #Fleuve Noir

Le Jeu, d'Anders de la Motte

A l'heure des Smartphones, des tablettes numériques, tout semble à portée de main. Les frontières n'existent plus vraiment, on peut tout faire, tout voir, trouver la réponse à une question que l'on se pose, devant un verre, entre amis, en quelques secondes. Mais si un jour vous trouviez un portable où une même question apparaît à de multiples reprises : "Veux-tu jouer ?", que feriez-vous ?

C'est la question que l'on peut se poser en lisant les premières pages de ce roman du Suédois Anders de la Motte, "Le Jeu" nous entraîne dans un thriller qui, après un démarrage un peu laborieux, fait très vite son chemin en enchaînant les événements, les péripéties, et les retournements de situation.

Deux personnages sont au centre de ce récit. Le premier, Henrik Petterson, dit HP, la trentaine, est la représentation même des personnages qui me saoulent, habituellement, dans un roman ou un film : zonard, parasite qui n'en rame pas une, bref, le genre de cas social que je ne peux pas voir.

Le candidat semble se considérer comme une victime ou un outsider. Quelqu'un qui, pour une raison inconnue, fait l'objet d'un traitement injuste ou manque tout simplement de chance. Il s'estime donc, à tout point de vue, autorisé à s'avantager lui-même, le plus souvent au détriment des autres ou de la société, sans pour autant avoir à assumer ses actes de quelques manières que ce soit.

P.95

De l'autre côté, Rebecca, est garde du corps, et, au fil du récit, on comprend très vite qu'elle a vécu une période difficile dans sa vie, et qu'un épisode pénible la hante depuis des années.

Dans le métro, HP se rend compte qu'un homme quitte la rame en laissant son portable sur le siège. Saisissant l'occasion, il se dit que c'est le moyen pour lui de profiter de la valeur de ce produit dernier cri, en le revendant. Pas de boulot, pas envie d'en trouver un, pourquoi ne pas profiter de cette découverte ?*

Mais ce portable lui envoie régulièrement un message : "Veux-tu jouer ?" Ignorant cette interrogation dans un premier temps, le fait de voir le smartphone le nommer "HP" finit par le décider. Il clique "oui", et le Jeu commence...

De petits défis ayant l'apparence de "légers larcins" comme voler le parapluie d'un homme, lui sont alors proposé, et ce trentenaire dont la maturité est aux abonnés absents s'éclate à y répondre, cherchant à s'améliorer pour que la vidéo de ses exploits, filmées avec le téléphone, mais aussi par des personnes qui le suivent, récoltent les suffrages de ceux qui les découvrent par la suite, sur l'application du Jeu. Mais les défis du Maître du Jeu deviennent de plus en plus importants, et le melon de HP enfle également ! Jusqu'où ira-t-il ?

Pendant ce temps, Rebecca retrouve régulièrement des messages sentencieux dans son casier, au travail. Son passé la ronge, tandis que son métier lui permet de se contrôler et de travailler à sa propre sécurité.

C'est un roman qui, dans les cinquante premières pages, m'inquiétait un peu. HP m'énervait, et je me demandait si j'allais accrocher à cette histoire. Puis, petit à petit, on se prend au "jeu". Envie de savoir s'il va se faire toper, connaître le vérité sur Rebecca, quel événement va les rassembler tous les deux ?

Et en effet, les pages tournent, avec de plus en plus d'avidité, même avec un personnage principal que j'avais vraiment du mal à apprécier ! Malgré cela, on veut savoir, connaître quelle sera la fin de cette histoire qui enchaîne les événements, au fur et à mesure, et qui ne nous épargne pas les surprises.

Une bonne découverte donc, qui m'a proposée par les éditions Fleuve Noir, que je remercie ici ! D'ailleurs, les dernières pages présentent l'extrait du premier chapitre du tome 2, qui sort en novembre prochain...

Et vous, seriez-vous prêts à rentrer dans le Jeu ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

éléa 03/08/2013 17:06

Très jolie critique et le roman semble intriguant,même si d'après ta description HP va sûrement vite me taper sur les nerfs. A essayer si je le trouve à la biblio.

Valou076 03/08/2013 18:35

C'est l'histoire même, et les péripéties qui se développent qui poussent à voir plus loin... mais bon, l'auteur pensait peut-être aux lecteurs qui aiment les "bad boys" !

éléa 03/08/2013 18:33

Alors il est très fort, car quand un personnage m'énerve dans un bouquin j'ai parfois de la peine à le terminer.

Valou076 03/08/2013 18:30

Hp est exécrable, mais l'auteur arrive à nous faire oublier ce point fâcheux ;-)

Mélo 02/08/2013 10:31

Je suis contente de voir que tu l'as aimé !
Bientôt mon tour, mais d'abord il faut que je lise ceux de la Rentrée ! :)

Valou076 02/08/2013 12:09

pas encore d'exemplaires de la rentrée avec moi...autant dire que je profite de ça pour m'avancer un peu dans ce que j'avais déjà !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents