Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


England's Lane, de Joseph Connolly

Publié par Valou076 sur 14 Juillet 2013, 09:01am

Catégories : #littérature

England's Lane, de Joseph Connolly

"England's Lane" est un roman qui m'a été proposé en service presse, il y a quelques semaines, pour mon journal. Pour son sujet, son époque, il était difficile de refuser, et le mois anglais se déroulant encore il y a quelques jours, l'occasion était trop belle.

Ce roman dépose le lecteur dans une rue de Londres, en 1959. Il y a Milly, son mari un peu simple, le beau Mr Barton... Au fil des pages, c'est la vie quotidienne de cette rue qui se déroule sous nos yeux. Et dans la vis quotidienne, il y a les gestes que l'on ne voit même plus, tant ils sont automatiques, les on-dit, les quand-dira-t-on...

Si le sujet me plaisait, à la base, le déroulé du roman m'a laisse un peu sur ma faim. Progressivement, j'ai ressenti la lassitude du roman qui avance trop doucement, de l'histoire trop banale qui ressemble à ce que l'on peut croiser au coin de la rue, même si nous ne sommes pas à Londres, en 1959.

Une chose m'a particulièrement désarçonnée, et lassée au fur et à mesure de mon avancée : le passage d'un narrateur à un autre, juste en sautant une ligne, sans tambour ni trompette. C'est un procédé narratif qui m'a franchement fait passer des instants de totale hébétude, alors que je lisais avant de dormir. Un peu du genre : "mince ! c'est Milly qui parle, j'ai tournée des pages dans mon sommeil ou quoi ?!"

C'est la première fois que je lis un Joseph Connolly, je ne sais pas du tout si ses autres romans se rangent dans ce même genre d'écriture.

Néanmoins, je ne retiens pas que du mauvais dans ce roman, nous y trouvons également des traces du quotidien dans un espace où les petits commerces sont légions, et où l'avancée des technologies arrive pas à pas, transformant le mode de vie de ces couples qui ont tous connus les temps de disette durant al Seconde Guerre mondiale.

Sauf que voilà, ne pouvant m'attacher à ces personnages, je ne garderai pas un souvenir impérissable de cette histoire.

C'est une lecture qui me permet de définitivement clôturer ce mois anglais, qui s'était terminé alors que j'étais dans les 100 premières pages du roman. C'est également un premier petit pas vers l'objectif PAL, qui je me suis fixée pour l'été, à l'instigation de notre amie Lili Galipette.

Deux challenges à l'honneur pour cette lecture !Deux challenges à l'honneur pour cette lecture !

Deux challenges à l'honneur pour cette lecture !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Titine 14/07/2013 18:12

Tu rejoins les articles que j'avais lu à propos de ce livre. C'est dommage car le thème me tentait bien.

Valou076 14/07/2013 20:20

moi aussi, il me tentait bien, mais bon, le rendez-vous n'a pas été concluant ! tant pis !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents