Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Une sélection vraiment pas à mon goût...

Publié par Valou076 sur 23 Avril 2011, 10:40am

Catégories : #littérature

...4ème titre en plein aussi mauvais que le précédent avec France 80 de Gaëlle Bantegniefrance-80.jpgD'abord très enthousiaste à l'idée de découvrir des titres que je ne connaissais pas du tout...ce quatrième ouvrage confirme le fait qu'il n'y a rien de mieux que de choisir soi-même sa lecture suivante.

Samedi 26 mai 1984, Rezé-les-Nantes, Claire Berthelot, treize ans, se lève, enfile ses chaussures, retape le canapé-lit en velours marron, ramasse les emballages des Raider laissés çà et là, ramène à la cuisine en cendrier marocain à demi-plein, en revient une lavette rose à la main, essuie un par un les carreaux de la table du salon, y dépose délicatement le Télé 7 jours avec Jacques Martin en couverture. A Palma de Majorque, Patrick Cheneau, vingt-sept ans, est nu dans le lit de 140 de sa chambre d'hôtel, le drap et la fine couverturede laine verte roulés à ses pieds. Dans ses moments de lucidité, il fait basculer son grand corps fébrile vers la droite et glisser son bras poilu à gourmette le long du lit à la recherche de la boutielle de Contrex. 

Patrick Cheneau n'emménera jamais Claire danser au Louxor dans sa Fuego bleue; Claire Berthelot n'invitera jamais Patrick à la boum du collège salle 215. Claire et Patrick ne se connaissent pas. Ca ne les empêchera pas de tomber amoureux de Nadine, de passer en seconde G, de devenir VRP, de se décolorer en blonde, de coucher avec ses clientes, de passer l'aspirateur, d'être bourré au gin-fizz, de se faire tripoter par John, de jouer au Trivial Pursuit, d'écouter Like a Virgin dans u walkman flambant neuf.

Le résumé vous ennuie? Imaginez la lecture de ce roman. Pendant cinq jours je me suis balladée avec ce roman dans le sac pour l'avancer en me disant "il va s'améliorer, ç'est pas possible que ça reste aussi plat..." Et bien oui! Pour un premier roman, l'auteur a fait l'effort de trouver un maximum de sponsors en citant des noms de produits à tour de bras, de la contrex au Télé 7 jours, en passant par les barres de Lion...bref, je ne vais pas toutes les citer car mon article ressemblerait à ce roman. Gaëlle Bantegnie a été jusqu'à noter une liste complète d'achats faits par la famille de Claire, c'est dire l'intérêt de ce roman. 

Deux personnes que tout oppose, principalement l'âge, que rien ne prédestine à se rencontrer..;je me suis même demandée pourquoi elle parlait des deux et quand est-ce qu'ils allaient se rencontrer...Pas de rebondissements, pas d'évènements sensationnels, juste une histoire sans histoire aussi creuse que les journaux intmies que l'on peut écrire durant son adolescence. 

Hier soir, j'ai voulu mettre un terme à cette lecture, plus de cent pages avalées, pour garder un goût amer en bouche...et une pensée évasive sur les publications à outrance qui font que la plupart des ouvrages sortis ne méritent peut-être pas pareil support...car je confirme le fait que cette lecture ne m'a rien apportée du tout...juste fait perdre du temps au mépris d'autres romans bien meilleurs...

challenge le tour du monde

France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A


Je découvre ton blog (rooh je sais, mais je suis lente !!) et après un petit passage par Marseille (peuchère, c'était bien ??) je tombe sur cette chronique et je compatis vivement !! Tu
m'inquiètes car je suis nouvelle chez Babélio également (3 critiques hein, ça casse pas 3 pattes à 1 canard) mais s'il faut avaler ce genre d'inepties, je ne le pourrais pas, c'est sûr...^^



Répondre
V


ce n'est pas du tout Babélio le souci...c'est un jury dans la librairie de ma ville...les choix de livres ne sont finalement pas du tout à mon goût et ça gache un peu mon plaisir de
lire...t'inquiètes je suis moi même très en retard sur les blogs en ce moment...


Marseille c'était trop trop bien, hyper relaxant malgréun régime de visites très soutenu, des plans de rêve...dès que possible je ferai découvrir tout cela...


sinon heureusement pour le canard car je dois tout juste être à cinq critiques ;-)



S


je suis comme toi, je préfère choisir mes lectures, le vie est trop courte pour perdre aussi bêtement son temps! au moins auras-tu eu le courage d'aller jusqu'au bout!



Répondre
V


oui j'en reviens pas de cet effort surhumain de lectrice qui donne une chance le plus longtemps possible à un roman! je tente le coup avec la sélection suivante...plus engageante que ce roman
ci...vraiment trop tarte le France 80...le plus dingue c'est que les avis sont relativement bon sur babelio...comme quoi!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents