Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


une claque cinématographique à la figure...

Publié par Valou076 sur 21 Février 2011, 11:09am

Catégories : #J'ai vu au cinéma...

...et visionnage d'un des films de l'année BLACK SWAN !

affiche-black-swan-.jpg

Il y a eu la bande-annonce vu furtivement dans les couloirs de mon cinéma, alors que je me rendais dans une des salles. Natalie Portman et Vincent Cassel dans le même film? Une histoire de danse...il faut vois ce que c'est!

Pusi il y a eu le défilé des affiches du film sur les murs, sur les bus, et de plus en plus de tapage à son sujet...et cette photographie m'envoûtait...Pourquoi un regard aussi dur sur un visage aussi doux? Et pourquoi cette fissure?

Darren Aronofsky entraine les spectateurs au New York City Ballet, salle de spectacle où se joue une lutte entre différentes danseuses pour obtenir LE rôle pouvant lancer leur carrière, le rôle principal du très renommé Lac des cygnes. Dans le lot, il y a Nina (Natalie Portman), jeune danseuse, dont la mère est continuellement à proximité, à veiller sur elle, jusqu'à l'obsession. Nina fait un rêve, celui d'être ce cygne blanc. Et lorsqu'il est annoncé qu'une nouvelle saison démarre avec une nouvelle égérie devant faire et le cygne blanc, et le cygne noir...Nina espère par dessus tout atteindre cet étoile. C'est le moment où une nouvelle recrue, Lily, arrive au sein de la troupe. Aux côtés d'un manager assez mystérieux (Vincent Cassel) se livre alors un combat pour se surpasser et aller au-delà de ces angoisses assaillant le coeur et l'esprit de la fragile et talentueuse Nina. Le réalisateur signe ici un film angoissant, transportant, à travers l'oeuvre magistrale de Tchaïkovsky, un public médusé et scotché devant la toile, jusqu'à la dernière minute du film, filmée tel une apothéose.

Imaginez une salle de cinéma tellement émerveillée et terrifiée par la puissance de ce film, et dont personne ne sort dès les premières notes du générique. D'habitude, la lumière ne s'est allumée que depuis une demi-seconde et déjà la plupart des spectateurs a le manteau sur le dos et le sac en bandoulière. Vendredi soir, j'ai vu des yeux vissés sur l'écran, ne pouvant s'en décrocher pendant encore une ou deux minutes, tellement ce film nous prend aux tripes. 

Bien avant le visionnage de Black Swan, je disais déjà qu'un de mes rêves serait de voir au moins une fois dans ma vie Le lac des cygnes, vivre cette musique envoûtante. Déjà ici vous êtes servis. Mais c'est sans compter sur le jeu magistral de Natalie Portman, sublime cygne blanc dont la fragilité et l'angoisse n'échappe à personne. Et quelles sont ces marques sur le dos de Nina? Quels sont ces moments angoissants qu'elle traverse?

Difficile de parler de ce film au risque d'en dire trop...j'ai arrivé à le voir sans trop en savoir, ce qui tient du miracle vu la quantité de spoilers circulant sur le net. Mais malgré le peu de choses que j'ai quand même vu avant la séance, la surprise n'en était pas moins grande. Et quelques jours après son visionnage, ce film ne me quitte toujours pas, les quelques notes du ballet sont toujours prêtes à revenir en tête pour plusieurs heures. 

Je ne peux pas dire que j'ai aimé, j'ai été envoûtée, anxieuse, effrayée, enthousiasmée...Même si je ne suis pas pour ce genre de formule dès le mois de février, je pense sincèrement qu'il s'agit d'"un des films de l'année", si ce n'est déjà le meilleur. 

Une question demeure suite à cela? Est -ce que je suis prête à le revoir d'ici peu de temps? Mystère...

Et en petit cadeau pour démarrer la semaine, je me dois de vous offrir la bande-annonce, avec sa magnifique bande-son.

Commenter cet article

Lys 22/02/2011 23:11



Il s'agit du prochain film que j'irai voir. Il sort le 2 mars en Belgique. Après Les femmes du 6ème étage, on change totalement d'atmosphère mais c'est cela que j'aime avec le cinéma. Se plonger
dans un univers totalement différent d'une semaine à l'autre. Oui, en ce moment, j'en suis à un ciné par semaine... Mais je compte me calmer après Black Swan ;-) (Juste pour mon compte en banque
car si cela ne tenait qu'à moi...)



Valou076 23/02/2011 00:08



je suis allée au ciné trois fois en une semaine et demi à peine, l'avantage s'est que je ne paye ma place que 4euros grâce à ma carte de bus...et idem pour "cher et tendre" sinon nous ne
pourrions y aller autant...tu ne vas pas regretter cette sortie ciné...prépare toi à quelques scènes dures par contre, faut pas avoir peur d'une rougeur au bras...et la musique est tout
simplement...waouh!je rêve de voir ce ballet!



My little discoveries 21/02/2011 17:50



Héhé, le moins que l'on se puisse c'est que tu as été emballée!!! Je dis ça mais j'ai bien aimé ce film également, comment faire autrement? ;o)



Valou076 21/02/2011 23:08



oui emballée c'est le mot...c'est surtout en me remémorant la tête que je devais faire et les sensations étranges que je ressentais à la fin que je me suis dit "waouh! là, c'était du bon moment
ciné!"


certains n'y trouvent pas leur compte c'est sûr...mais c'est comme pour tout le reste...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents