Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


"Un Homme trop facile", d'Eric-Emmanuel Schmitt

Publié par Valou076 sur 13 Février 2013, 08:49am

Catégories : #littérature

 

un-homme-trop-facile.jpgIl se pourrait bien que ce récit soit la première pièce de théâtre présentée sur ces pages, depuis l’ouverture du blog.

Comment est-elle arrivée entre mes mains, me direz-vous ? Cela s’est fait grâce aux Editions Albin Michel, qui me permettent de présenter quelques-uns de leurs titres, dans le journal pour lequel je bosse. (je les remercie au passage !)

Eric-Emmanuel Schmitt  n‘est pas un inconnu pour moi. Découvert avec son terrible La Part de l’autre, retrouvé l’été dernier avec son superbe La femme au miroir, cette prise de contact est l’occasion pour moi de me familiariser avec une forme de texte que je ne connaissais pas encore chez lui : le théâtre.

Comédien adoré du public, Alex, homme aimable et tolérant, s’apprête à entrer en scène pour la première du Misanthrope lorsque Alceste, le vrai, l’homme aux rubans verts de Molière, lui apparait dans le miroir de sa loge. La stupeur passée, la conversation s’engage mal entre celui qui voudrait changer le monde, et celui qui l’accepte tel qu’il est. Qui triomphera, de l’idéaliste en colère qui s’indigne de la vie ou du libertin indulgent qui en rit ? Et lequel des deux gagnera les faveurs de l’insaisissable Célimène.

Dns cette brillante variation sur la plus énigmatiques des pièces de Molière, Eric-Emmanuel Schmitt, l’un des auteurs les plus joués au monde, renoue avec la verve qui a fait le succès de son œuvre dramatique, du Visiteur à Petits crimes conjugaux, en passant par La Tectonique des sentiments.

L’espace d’un instant, mon esprit se trouble à l’ouverture du livre. Je n’ai pas lu de théâtre depuis des années, depuis le lycée, certainement. Les textes ne me parlaient pas, je ramais à lire des longues litanies en alexandrins, avec une façon d’écrire qui ne me convenait pour ainsi dire jamais !

A la lecture des première lignes de cette pièce Un Homme trop facile, je voyais les personnages évoluer autour de moi, regrettant toute fois de devoir couper ma lecture, à plusieurs reprises, et non la savourer, comme une vraie représentation de théâtre, dans ma tête, le temps de voir l’histoire défiler sous mes yeux.

Les échanges entre les personnages sont vifs, entrainants, accrocheurs. Difficile de résister à ce dialogue entre le comédien et le personnage d’Alceste, cynique, mordant, accusateur…

Les échanges varient entre prose et alexandrins. L’auteur présente un duel entre ces deux personnages qui ne se ressemblent pas, le premier, du haut de son ancienneté et de sa stature de personnage forgé par Molière, juge le second et ce monde si différent du sien. Il appelle à l’autorité, au mépris, au chacun pour soi…

Alex, quant à lui, est à l’écoute du monde, de son public, de cette comédienne qu’il convoite, alors que celle-ci brille par sa frivolité. Les personnages se croisent, se rencontrent ou s’évitent. Alceste n’est visible que d’Alex, et observe le quotidien du comédien à quelques minutes du lever de rideau, témoin d’une époque qui n’est plus la sienne depuis longtemps déjà !

Ce que je retiens de cette lecture, c’est cette impression de suivre une pièce jouée devant mes yeux, même si, parfois, l’œil regarde dans le vide, et que les moments d’absence rendent les échanges entre Alceste et Alex, incompréhensibles, tout simplement parce sue j’étais ailleurs. C’est ce qui me retient de dire sue c’était une lecture totalement enthousiasmante. J’ai décroché, mais je pense que, peut-être la pièce, lue dans un autre cadre et un autre contexte, aurait bien mieux passé.

Je note la facilité de lecture, dans le sens global, des écrits d’Eric-Emmanuel Schmitt, qui permet ainsi à un grand nombre de toucher à différents sujets, différents styles. Loin de connaître toute sa bibliographie, c’est un auteur que j’apprécie. Et que j’espère avoir de nouvelles occasions de le croiser, à travers mes lectures.

Jusqu'au mois de mai, cette pièce de théâtre est jouée sur la scène parisienne, à la Gaité Montparnasse. Pour ceux qui préfèrent découvrir sur scène...

Theatre-un-homme-trop-facile.jpg

Merci encore à Albin Michel, pour cette découverte.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

awa74 03/03/2013 23:03


J'ai adoré cette pièce et comme toi j'avais l'impression qu'elle se déroulait devant mes yeux.

Valou076 03/03/2013 23:33



Ce serait intéressant de la voir en vrai !



Alex-Mot-à-Mots 14/02/2013 10:47


Je ne savais même pas qu'il avait écrit des pièces de théâtre, et pas qu'un peu...

Valou076 14/02/2013 12:22



en effet, j'ai également été surprise par la liste de ses écrits, toutes catégoriées, c'est impressionnant !



zarline 13/02/2013 21:25


Hé hé, moi aussi j'envie les parisiens... vu que je vis en Suisse et que l'offre théâtrale et beaucoup plus limitée. J'espère voir cette pièce pendant mon petit séjour parisien annuel. Difficile
de résister à certaines expos et pièces dans les mois à venir, le voyage (3 heures depuis Genève) en vaut la chandelle ;-) 

Valou076 13/02/2013 22:58



il faudrait que je me penche sur les pièces jouées à Paris, et faire un choix parmi elles, à un moment... je vis en Normandie, Paris n'est pas si loin !



zarline 13/02/2013 20:46


Lire du théâtre ne me dérange pas mais pour le coup, j'espère pouvoir aller voir la pièce en live. Du coup, je me le garde en réserve pour le moment...

Valou076 13/02/2013 21:11



ça pourrait être sympa à voir comme pièce en effet, je vous envie les parisiens, de pouvoir vous rendre au théâtre comme ça, presque sur un coup de tête !



Anne 13/02/2013 13:01


J'ai lu des pièces de théâtre quand j'étais jeune (!) mais cela ne m'intéresse plus, je préfère les voir jouer, avec de la chair et pas seulement des mots sur la page blanche...

Valou076 13/02/2013 21:12



je n'ai pas l'occasion d'en voir...et l'exercice de lecture du théâtre peut être intéressant enoce, de temps à autre, c'est un jeu à retrouver pour moi...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents