Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


"Toute passion abolie", de Vita Sackville-West

Publié par Valou076 sur 20 Mai 2012, 09:16am

Catégories : #littérature

Si pour certains les coffrets de livres sont l'occasion de faire claquer du fric à l'excès, pour moi c'est avant tout l'occasion d'aller à la rencontre d'auteurs que je ne connais pas, à l'exemple de Vita Sackville-West, dont le nom m'était totalement inconnu il y a encore quelques mois...Je dis merci à Christian Lacroix d'avoir fait ce choix...Toute-passion-abolie.jpg Avec ce roman, Toute passion abolie, je vais donc à la rencontre d'une écrivain née en 1892, et morte en 1962. Elle est notamment connue pour sa relation amoureuse avec l'auteur Virginia Woolf (une autre à découvrir dans le cadre de mes lectures !)

Sir Henry Holland n'est plus. Le vice-roi des Indes a rendu son dernier soupir, laissant sa femme de 80 ans seule, et ses enfants inquiets quant à l'avenir de leur mère. Les discussions sont à mot couvert,où la loger, qui l'emmène chez soi ? Ce n'est aps facile d'avoir sa mère tout le temps chez soi, pourquoi ne pas se relayer ?

Dès le début, cette vieille dame est baladé, sans le savoir, au gré de a discussion de chacun de ses enfants, entre celui envieux de récupérer ces bijoux qu'elle arborait à l'heure des grands voyages diplomatiques à travers le monde. Ce qu'ils ne savent pas, c'est que Lady Slane ne compte pas se laisser diriger, encore, après une vie à suivre son mari... C'est ainsi qu'elle décide de vivre dans une maison remarquée bien des années plus tôt, s'éloignant ainsi de la fille qui régit son emploi du temps, du fils qui s'inquiète faussement...

Reconnue pour sa beauté, sa douceur, et sa capacité à s'effacer, Lady Slane est néanmoins une femme qui cache bien des choses : des souvenirs, des aspirations qu'elle n'a jamais pu suivre...

Au fil des pages, nous suivons les déambulations de cette femme qui veut profiter de ses derniers instants de vie, car elle sait qu'il ne lui reste que peu de temps avant de suivre, de nouveau, son mari.

Elle pense à sa jeunesse, ses envies de peinture et d'une vie d'artiste, refoulées par un mariage avec un homme à l'avenir prometteur, sa vie dans les Indes, à faire de la figuration auprès de ce mari qui parle pour deux, alors qu'elle suit, parée de ses plus beaux atours, devant un auditoire admiratif face à sa beauté.

Avec douceur, nous rentrons dans la retraite de cette vieille dame, aux côtés de sa servante française, présente toute sa vie auprès d'elle, faisant connaissance avec le propriétaire de cette maison reculée, de ce vieil ouvrier qui a façonné de ses mains bien des cercueils... ou encore ce mystérieux Fitzgeorge, vivant si chichement alors qu'il possède tant de trésors chez lui...pourquoi veut-il tant rencontrer Lady Slane...

Ce livre est un voyage au pays de la vieillesse. Qu'attend-on de la vie quand on sait que la fin est si proche ? Pourquoi suivre la route tracée alors qu'il est si aisé d'agir à sa guise ?

Ce livre nous fait penser à ces grand-mères, ces grand-pères qui circulent dans la rue, dnas les boutiques, en se foutant royalement de l'agacement de ceux qui n'ont pas le temps, et qui trépignent derrière eux en attendant de pouvoir les doubler. Pourquoi se presser alors que la fin est proche ? N'est-il pas temps à un moment de dire "stop", et de profiterde ce que nous ne voyions pas auparavant...

Chacun devrait à un moment suivre l'exemple de cette Lady Slane à l'aube de sa vie, qui savoure ces jours d'une promenade dnas le voisinages, à prendre le temps de discuter autour d'un thé, suivant de loin la vie de sa famille, en silence...

Ce roman était une belle découverte, à renouveler avec es autres écrits de cette Vita Sackville-West, dont la vie semble elle-mêmeun roman...

Avec du retard, je présente ici, ma découverte classique du mois d'avril.

Challenge Classique

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Sharon 27/05/2012 13:36


Il est dans ma PAL. N'ayant pas aimé Paola de la même auteur, j'ai reculé ma lecture.

Valou076 31/05/2012 10:39



celui-ci est très intéressant ! tu devrais le tenter...c'était ma première découverte de cet auteur, en ce qui me concerne, je ne connais pas du tout les autres romans sortis de sa plume !



Titine 22/05/2012 15:28


J'ai découvert Vita Sackville-West lors des rééditions de ses romans chez Autrement et j'adore son travail. Et "Toute passion abolie" est à ce jour mon préféré. Le personnage de Lady Slane est
tellement touchant, quelle délicatesse dans ce portrait de femme à la fin de sa vie.

Valou076 23/05/2012 09:57



c'est vrai qu'elle est incroyablement touchante... ce roman nous donne une vision différente de la vieillesse aussi, dans un sens..



Alex-Mot-à-Mots 21/05/2012 21:03


J'avais beaucoup aimé son 'Haute société". Mais que vient faire Christian Lacroix ?

Valou076 21/05/2012 21:48



L'année dernière, pour Noël, Christian Lacfroix a choisi neuf romans avec des femmes en personnages principaux et a refait les couvertures, d'où celle-ci... et le coffret et magnifique !



Yuko 21/05/2012 11:33


La couverture du livre est en tout cas magnifique ! Rien que pour ça, il m'aurait attirée immédiatement :)

Valou076 21/05/2012 11:56



ce coffret est une merveille, quelque soit al couverture, le travail de Christian Lacroix sur ces neuf romans est très mauvais pour un portefeuille !



Le journal de Chrys 20/05/2012 15:49


J'avais aimé cette lecture également!!!!

Valou076 21/05/2012 11:54



C'est en effet un livre qui se lit très bien...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents