Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Senteurs fleuris et découverte de la paternité...

Publié par Valou076 sur 18 Février 2011, 15:53pm

Catégories : #Le livre du mois

...ou voyage nordique avec Rosa Candida, d'Audur Ava Olafsdottir !

J'ai toujours entendu dire que la curiosité est un vilain défaut. Je réponds sans le moindre doute: ERREUR! La curiosité, utilisée à bon escient, entraîne vers une mine de culture et curiosités à découvrir!

Rosa-candida-livre-de-fevrier.JPGIl y a quelques mois, en passant à ma librairie fétiche, mon oeil a été attiré par une couverture. Un graphisme sortant de l'ordianaire et reconnaissable entre mille. C'était ma première rencontre avec le premier roman traduit en français de l'Islandaise Audur Ava Olafsdottir: ROSA CANDIDA. Dès lors, ce roman m'a suivi du coin de l'oeil durant mes différentes éprégrinations dans les rayonnages de ce lieu magique, où il est difficile de sortir sans un nouveau locataire pour mon étagère.

Fin novembre, lors de mon stage à  la rédaction du quotidien de ma ville, je tombe sur un article à propos d'un groupe de lecture découvrant cet ouvrage. Pas besoin de lire l'article, je le reconnais tout de suite grâce à sa couverture. Puis cette envie de le lire devient de plus en plus pressante. Pourquoi? Honnêtement je ne saurai le dire, la curiosité sans doute, et le fait que pendant des semaines je le vois présenté comme LE coup de coeur des libraires. 

Pour me conformer à ma résolution d'acheter un livre broché par mois, je décide de le prendre pour marquer ce mois février, et mettre un terme à cet attente. 

Aujourd'hui, j'ai fini de lire une petite merveille transportant délicatement son lecteur dans un monde simple, où la découverte de soi et la culture d'une roseraie forment le quotidien d'un jeune homme de 22 ans, devenu père suite à "un quart de nuit" passé avec la copine d'un de ses amis. 

Arnljotur a perdu sa mère lors d'un accident de la route, vivant avec son père et son frère jumeau autiste, en Islande. De sa mère, il a hérité de l'amour des plantes, notamment des roses. Il a aprris depuis peu qu'il était devenu père d'une adorable petite fille dénommée Flora Sol, suite à une nuit passée avec Anna. Perdu et candide en ce qui concerne le monde qui l'entoure, le jeune homme décide de partir sur le continent afin de se rendre "au chevet" d'une roseraie renommée, mais qui a connu des jours meilleurs. Ce roman nous entraîne sur la route d'Arnljotur, parti avec un sac à dos et des boutures d'un rosier offrant une fleur très rare à huit pétales, la Rosa Candida. Au fil des pages, nou ssuivons ses interrogations quant à la vie, le corps, la mort...et l'amour. Se sent-il l'âme d'être un père? D'un bon père? Dans le monastère où se trouve la roseraie, trouvera-t-il les réponses à ces interrogations, par les conseils et avis d'un moine cinéphile, qui appuie ses convictions par des analyses de films. 

Si je m'étais assise dans un coin pour lire ce livre et rien faire d'autre, je l'aurai avalé en quelques heures. Mais comme je le disais il y a quelques jours, difficile de consacrer tout le temps que l'on souhaite à la lecture dorénavant. Pourtant, ma moinsre occasion était vraiment la bonne pour ce roman tout en sobriété, mais au personnage très attachant. Car n'est-ce pas un peu l'angoisse de toute la jeunesse de se retrouver du jour au lendemain parent alors que son avenir n'est pas tracé sur quelques mois? Ce jeune homme de 22 ans semble découvrir le monde et soi-même qu'à partir du moment où il perd sa mère et décide de faire sa route tout seul. Des boutures de roses sous le bras, il part loin afin de se consacrer à ce qu'il aime et se donner le temps de réfléchir à quel sera le bon choix pour se tracer un avenir, professionnel et sentimental. Car il y a Anna. Et sa fille. Peut-il vivre libre en se disant que quelque part, son enfant est élevée sans père?

L'auteur nous transporte ici dans un pays de roche et de cendre, où il est difficile de faire pousser quoi que ce soit, et où le décor n'est que volcans et terres stériles ( Manque de chance, le personnage ne vit pas du côté des superbes cascades et fjords islandais!). Puis entraine personnage et lecteurs dans un autre pays, continental, mais dont elle tait savamment le nom, laisser libre cours à l'imagination. Il en va de même pour la "deuxième plus belle roseraie au monde" dont le nom nous est inconnu. Réalité?Fiction? Ces zones d'ombre attisent la curiosité, et même si la solution ne vient pas à mes yeux, c'est vite oublié tant la lecture de cet ouvrage est apaisante. Je dirais même que c'est étonnant qu'un livre fasse autant de bien à sa lecture Et ce midi, alors que je tournais la dernière page, j'étais surprise de voir que j'atteignais déjà la fin du récit...

Pour toute personne ayant besoin d'une bouffée d'air pur et d'un moment de détente, un livre à la main, soyez curieux vous aussi et courez vous procurer ce roman à la couverture psychédélique!

 

Ce livre entre parfaitement dans le cadre du Challenge "Voisins-Voisines" par Kathel, spécialisé dans la découvertes d'ouvrages de nos voisins, frontaliers ou plus lointains, d'Europe!

voisins-voisines

challenge le tour du monde

Islande

Commenter cet article

Anis 17/03/2011 20:19



C'est un billet assez tendre , très lumineux sur ce livre.



Valou076 17/03/2011 22:08



ça été une très belle découverte c'est vrai...j'en ai entendu tellement de bien par ma libraire avant de me le prendre...et une lecture d'une très belle douceur...


j'ai hâte de voir l'auteur le 24 à Rouen!



Kathel 18/02/2011 17:19



Beaucoup d'avis enthousiastes sur ce roman, pourtant "tout simple"... Je fais partie de ceux qui se sont laissé emporter par cette histoire douce.



Valou076 18/02/2011 18:00



c'est vrai...je crois n'avoir vu qu'un avis disant qu'il avait fallu beaucoup de temps à la lectrice avant de se mettre dedans...mais me xoncernant, c'est comme toi..je me suis vite laissée
portée...



Lys 18/02/2011 16:56



Tel que tu décris ce roman, il est suceptible de me plaire. :-)



Valou076 18/02/2011 17:04



je pense même que toute personne est susceptible d'aimer cet ouvrage...je te le conseille!tu me diras ce que tu en penseras...


bisosu.Valou



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents