Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Séduction et machination...

Publié par Valou076 sur 27 Décembre 2010, 22:56pm

Catégories : #J'ai vu au cinéma...

...à l'encontre de The tourist!

The-Tourist Car oui les Français ne font pas que copier sur les Américains, il arrive qu'ils en fassent autant avec un ou deux de nos films. Ici, le terrible Anthony Zimmer de Jérôme Salle a été repris par le réalisateur de La vie des autres, réalisé par Florian Henckel von Donnersmark, en y mettant en vedette la très belle Angelina Jolie et l'éternel hippie du 21e siècle que peut être Johnny Depp. 

Une femme suivie de près par la police française et Interpol doit mener les forces de l'ordre, malgré elle, sur les traces d'un homme ayant détourné des milliards à son profit. De son regard énigmatique et sensuel-si on ne le remarque pas dans les cinq premières minutes du film, on les verra jamais-, la belle défie tous les plans à l'encontre de celui qu'elle aime et entraine les enquêteurs dans un train pour la belle cité des doges, Venise. Dans ce train, elle aborde un homme au hasard pour qu'il paraisse être celui recherché de tous. Mais voler des milliards entraîne évidemment des animosités de la part de ceux qui ont été escroqués. Manque de pot, le méchant est un faux russe sanguinaire (revient-on à l'époque de la Guerre Froide avec la Russie comme unique rivale mondiale?) et il n'hésiterait pas à entacher la ville du sang de ceux lui barrant la route. Course poursuite et erreurs de tirs de pros de la gâchette sont au programme de ce film. Résultat? Une belle carte postale de la ville vénitienne pour un copié-collé de scénario, en y ajoutant le pulpeux d'une actrice et bien sûr, la notoriété des deux personnages principaux. L'adaptation rend-elle meilleure l'histoire? Pas tant que ça. Yvan Attal et Sophie Marceau étaient excellents et n'ont rien à envier  aux deux têtes d'affiche. Le plus du film est bien évidemment son décor à couper le souffle. Son bémol est le fait que le réalisateur semble avoir lui-même le souffle coupé par son casting et ne cesse de dévoiler la beauté de son actrice et le charisme de Johnny Depp. Il aurait peut être fallu qu'il songe un peu plus à l'intrigue plutôt qu'à l'esthétique de ses décors et de ses personnages. Les deux acteurs sont certes bons, à leur habitude, mais le fond ne me fait pas regretter la version française, au contraire je suis tentée de la revoir...pour une troisième fois.

Bon, le réalisateur a eu le mérite de me faire ressortir mon guide sur la ville de Venise, lieu où j'aimerais me rendre durant l'année à venir.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents