Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Qu'est-ce qu'un "grand" roman ?

Publié par Valou076 sur 1 Novembre 2012, 13:00pm

Catégories : #Autour du livre

 

Hier matin, en trainant sur internet, je tombe sur des articles de presse à propos du grand prix de l'Académie Française, remis à Joël Dicker pour ce roman : La vérité sur l'affaire Harry Québert. Dire que j'ai aimé ce livre est un mot faible. J'ai adoré, dévoré ce roman de 670 pages !

http://data.jeuxetjouetsenfolie.fr/pictures/products/53000_53099/53003_0_600x450_b730d5ee753ca9c006e48de09149055535cf70ae.jpg

Et là je vois qu'il se fait descendre, démonter, le journaliste, qu je ne préfère même pas nommer tant il m'est apparu arrogant, traite l'auteur de "Nanar", s'arrache les cheveux en sous-entendant qu'un prix de cette envergure ne devrait être donné qu'à de la "grande" littérature.

Cette lecture m'a énervée, car elle reprend des discussions déjà présentes sur la toile depuis quelques temps, à propos du terme "grand roman". Qu'est-ce qu'un grand roman ? Faut-il naître avec la plume d'un Flaubert du XXIe siècle, écrire des descriptions ampoulées à la Hugo ou Proust, pour être qualifié de grand auteur ?

Je n'aime pas lire du Marc Lévy, Foenkinos m'agace, et je ne ressens aucune attirance pour les romans de type Harlequin. Mais bordel, y a-t-il donc des critères "d'embauche" pour se prétendre lecteur ?

L'important dans le livre n'est-il pas de permettre à n'importe qui de l'avoir un jour entre les mains, et de se plonger dans un autre univers, s'évader loin du monde réel pour vivre une fiction, romanesque, de science-fiction, aux côtés de trolls ou de médecins ?

A chaque fois que je prends le bus ou le métro (même si c'est plus rare maintenant !), j'aime voir des personnes lire en attendant d'arriver à destination, se déconnecter de ces cellules étouffantes et bruyantes, en survolant quelques pages. Et n'est-ce pas une victoire de voir une personne lisant peu se plonger dans un ouvrage ?

Mais maintenant, il serait question de savoir lire et récompenser des "grandes" lectures.

Qu'est-ce qui est reproché à Dicker aujourd'hui ? De dépeindre une ville américaine, et d'en être récompensé. D'être un jeune Suisse de 27 ans seulement, qui aurait une écriture imparfaite. Certes, peut-être certains dialogues ne sont pas aussi lyriques que d'autres écrits du XIXe siècle, et pourraient alors paraître comme maladroit. 

Mais qui sommes-nous pour reprocher ces erreurs, alors que ce jeune écrivain a sorti un nouveau succès de librairie. Je préfère voir primé des mecs comme lui, qui savent me faire voyager, plutôt que d'autres qui m'ennuient en lisant simplement la 4e de couverture.

Joël Dicker signe un roman qui emporte ses lecteurs dans un thriller fort (le reproche est également fait sur la notion de thriller !). L'effet de turn-over est là, mais doit-on le lui reprocher ?

Bref, il y a de quoi s'interroger sur les critiques littéraires que tant de personnes suivent assidument. Surtout quand l'auteur de cet article précise, qu'il n'a même pas lu le roman jusqu'au bout. C'est un peu comme juger un film en fonction de la capacité du réalisateur de faire des travellings. Qu'est-ce qu'on s'en fout !!!

Livres, films, musiques, pour moi, le principal est que, l'un comme l'autre, chacun me fasse voyager ailleurs, ressentir cette déconnexion de ce qui m'entoure, pour déambuler dans un autre univers, pendant quelques heures.

Je dis bravo à Dicker, pour avoir atteint cet objectif, pour ce prix, et je continue de ne me fier qu'à un seul jugement, pour savoir s'il faut lire ou non tel ou tel livre : celui des lecteurs que l'on croise en librairie !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Eléa 06/11/2012 17:50


Très bon billet, c'est peut être pour les raisons que tu évoques, que j'ai arrêté depuis plusieurs années, de m'intéresser à la rentrée littéraire, ainsi qu'aux prix (Fémina, Renaudot, Goncourt,
et autres). Moi ce qui me passionne dans un roman, c'est d'être emportée très loin de mon quotidien et de mes soucis.

Valou076 07/11/2012 10:19



Re-merci !en effet rien en vaut un livre qui fait voyager loin du quotidien, en seulement quelqeus pages. même si je n'oriente pas mes lectures en fonction des prix, je reste curieuse de savoir
si un livre que j'ai lu et aimé est primé...ça s'arrête là!



enna 01/11/2012 19:07


Ah bon, j'ai raté la mauvaise "presse" du moment de l'élégance du hérisson (de mon côté je l'ai lu en janvier 2007 ;-)


en fait, ce qui m'énerve ce sont des avis prétentieux et ce journaliste à l'air de l'être, je cris que ça m'aurait énervée aussi
;-)

Valou076 02/11/2012 11:27



je pense qu'il y avait une LC autour du roman il y a quelques jours, d'où la multitude d'articles négatifs !


la prétention de l'auteur m'a vraiment énervée aussi...et ne me donne même pas envie de lire les pages culture de cette revue, s'il faut qu'elles ressemblent à chaque fois à ce genre de lynchage
gratuit !



Emily 01/11/2012 18:46



Valou076 02/11/2012 11:26



je crois que ton texte n'est pas passé ;-)



kathel 01/11/2012 15:47


J'ai lu l'article dont tu parles et j'ai eu du mal à croire qu'il parlait du même livre que celui pour lequel mes libraires et plusieurs blogs avaient eu un coup de coeur... Alors, après, je ne
sais pas si j'aimerai ce livre ou non, il m'arrive aussi de ne pas aimer un roman que toute la blogoshère admire, en tout cas l'argument du journaliste ne rime à rien. 
C'est sûr que bon nombre de nos coups de coeurs ne resteront pas des ouvrages marquants dans un siècle ou deux, mais l'essentiel est qu'ils soient justement bien dans leur siècle et jouent bien
leur rôle qui est de nous faire voyager, rêver, réfléchir, et aussi admirer leur style. Mais à propos de styles, il y en a autant que d'auteurs, certains nous parlent, d'autres non, mais qui peut
dire celui qui est le meilleur ? 
Bref, continuons de lire ce qui nous plaît !  

Valou076 02/11/2012 11:26



tout à fait. Après moi aussi certains ouvrages, comme ceux de Mazetti par exemple, m'ont laissé de marbre, voire je n'ai pas compris l'engouement autour de ses romans...mais bon chacun a ses
goûts propres. L'argumentation de ce journaliste m'a tout simplement dégoûtée, surtout quand on voit pour quel support de presse il écrit.


je n'en reviens toujoursz pas !



Joelle 01/11/2012 14:40


Tout à fait d'accord avec cette analyse. Tout comme pour le cinéma, je ne me fie qu'aux critiques des lecteurs ou des spectateurs(donc, des blogs). Je n'ai pas encore lu le livre dont vous
parlez, mais je n'en ai vu que de bonnes critiques sur les différents blogs littéraires que je suis régulièrement, et ce n'est pas un grincheux qui n'a même pas terminé le roman qui me fera
changer d'avis. 

Valou076 02/11/2012 11:23



ça c'est sûr, il m'a presque donné envie de prendre les armes pour défendre ce roman !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents