Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


"Pain d'alouette, première époque", par Christian Lax

Publié par Valou076 sur 5 Janvier 2012, 22:37pm

Catégories : #littérature

... étonnant non ? je vous présente ici ma première bande dessinée !

 

pain-d-alouette-1.jpg

 

 

Pour me parler de cette superbe bande dessinée, mon collègue me disait : « Je voulais en lire quelques pages avant de dormir…et bien je l’ai fini avant, je ne pouvais pas m’arrêter ! »

Certes vous allez me dire qu’il s’agit d’une BD en taille standard, et qu’en général, c’est vite lu. Mais, après avoir moi-même lu cette histoire, je peux vous dire qu’il s’agit plus que d’une soixantaine de planches colorées et de quelques bulles à lire.

L’auteur nous plonge dans la France de l’après-guerre, en 1919, sur les routes pavées du Paris-Roubaix, sur laquelle passent des coureurs cyclistes, tels que les frères Pélissier. Quentin, ancien cycliste gazé à Ypres, emmène son neveu Elie sur les routes pour voir ce sport qui demeure sa passion. Il est question de cyclisme (avec un rappel sur les grandes victoires de l’époque), sur la guerre aussi, et les mineurs de fond, ceux qui donnent ce « pain d’alouette » à leurs enfants :  un reste de nourriture du repas du midi, dans une besace qui sent encore la mine, tel un héritage et une annonce de ce que pourrait être l’avenir de la jeune génération : succéder au père.

Il y est également question d’une orpheline de la guerre, seule avec une jeune fille qui la protège, dans un orphelinat mené d’une main de fer par un patriote de la première heure.

Beaucoup d’histoires en si peu de pages, finement dessinées, les expressions des personnages  richement illustrées. D’un regard, nous savons ce qu’il y a au fond de ces gens, de ces mineurs malmenés dans un souterrain étouffants, la lueur d’espoir dans le regard de celui qui profite du passage des coureurs pour rêver quelques instants, le désespoir d’une petite fille esseulée …

Le temps passe au fil des pages, et une fois la dernière tournée le seul sentiment qui domine est celui de la faim, la faim de savoir, savoir la suite de cette aventure, savoir ce que deviens la petite… savoir ce qu’Elie va faire pour s’en sortir, sortir de la gueule béante de cette mine… Sans compter la mémoire autour de cette guerre si sanglante…

Une lecture rapide, un beau voyage, des allusions fines à ce Nord qui m’a conquise… j’ai hâte de voir la suite de cette histoire arriver sur le bureau de mon collègue !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miss Alfie 16/01/2012 13:50


L'homme a beaucoup aimé. Lax a également écrit "L'aigle sans orteils" qui se passe avant la guerre et fait découvrir les routes du tour de France.

Valou076 17/01/2012 17:36



je l'avais remarqu" dans tes best-of de fin d'année. je trouve le graphisme très beau...et réaliste... j'espère que mon collègue les prendra ces autres volumes, comme ça je pourrai lui emprunter
;-)



George 06/01/2012 13:33


je ne connais pas mais ça ne m'étonne pas car je suis assez ignorante en BD, j'attends que les copines m'en parlent !

Valou076 07/01/2012 11:52



Moi non plus je ne connais pas vraiment l'univers de la bd, encore beaucoup de choses à apprendre mais bon...on ne peut pas être au four et au moulin ;-)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents