Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


"Le Turquetto", de Metin Arditi

Publié par Valou076 sur 30 Septembre 2012, 13:13pm

Catégories : #littérature

C'est un roman qui a déjà beaucoup fait parler de lui. Les billets élogieux ne manquent pas sur la toile, et il faut bien se l'avouer, quand on voit ce roman en livre voyageur, partant de chez une copine blogueuse, il n'y a qu'un pas à faire pour s'inscrire sur la liste d'attente. Ce que j'ai fait !

Encore une fois, c'est une auteur que j'ajoute dans ma liste des découvertes, et, je le dis de suite, que j'espère bien retrouver avec d'autres romans, tant celui-ci m'a transporté !

le-turquettoTout démarre par une analyse de tableau. "L'Homme au gant", que l'on attribue au peintre Titien, à une signature étrange, qui laisse à penser que deux mains y ont été apposées. De cette enquête contemporaine, l'auteur nous embarque dans un voyage à Constantinople, en 1531, pour y retrouver Ellie jeune homme juif dont le père travaille pour un marchand d'esclaves. Ellie aime dessiner, imagine les personnes qu'il croise comme un nouveau modèle à coucher sur une feuille. Mais dans sa religion, dessiner est interdit.

Ellie deviendra, en s'enfuyant en Italie, le Turquetto, élève de Titien et prodige de la peinture. Et si ce tableau de l'Homme au gant venait de lui ?

Metin Arditi dresse ainsi le portrait de cet artiste prodigieux, de sa vie camouflée, pour assouvir ses désirs de peinture sans être rejeté de la société vénitienne, en raison de sa foi. C'est un livre qui ne se lit pas, il se dévore ! Les chapitres courts, écrits d'une plume remarquable, défilent à une vitesse folle. Je me suis sentie happée par cette Constantinople et cette Venise d'un autre temps, où la haute société est mise en parallèle avec les populations pauvres ou rejetées. C'est un pan de l'histoire que se dresse devant le lecteur, qui découvre la vie des Juifs de cette période de Renaissance. Les stigmates de la Peste Noire, sont encore très présentes dans les rapports entre les religions, la Réforme n'est pas très loin. A côté de la passion des arts, ce qui se rapproche du fanatisme religieux fait la loi de cette société vénitienne, pas aussi pure que ce que souhaiterait certains dévots.

Le Turquetto se dessine lui-même sous nos yeux. Ses coups de pinceaux, fins et délicats, sa recherche de la perfection, qui semble si naturelle dans son travail, nous enchante et nous emmène dans une grande galerie d'art. La lecture de ce roman nous apprend donc beaucoup de choses, en partant simplement d'une étude faite sue la signature d'une oeuvre italienne, exposée en France. Il y a de la documentation et de la recherche derrière ce récit, faisant de ce dernier un formidable morceau d'Histoire, romancé, et attrayant, pour sa façon de présenter cette société du XVIe siècle.

Chapeau l'artiste, merci Metin Arditi pour ce formidable voyage, véritable merveille de la littérature contemporaine. Inutile de dire que je le recommande chaleureusement, et qu'il est un coup de coeur !

Merci à Anne, qui avait fait son commentaire ici, et que vous pouvez retrouver à présent , elle y présentait justement, ce jeudi, le dernier roman du même auteur, que j'ai également hâte de découvrir, son histoire tournant autour du monde de la musique, cette fois-ci. Manifestement Metin Arditi est un amateur de l'art, sous toutes ses formes !

Ce livre rentre dans la cadre du challenge Voisins-Voisines...d'Anne, justement, pour la Suisse !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Parisianne 19/07/2013 15:34

Bonjour,
Une critique enthousiaste à la hauteur de ce très beau livre. C'est toujours agréable de trouver des lecteurs pour partager des coups de coeur.
Anne

Valou076 19/07/2013 19:29

oui, sans aucun doute. Ce livre est un énorme coup de coeur, je pense même me l'acheter maintenant qu'il est sorti en poche (enfin !)

Miss Alfie 10/10/2012 15:50

Tu en parles si bien que je viens de noter ce titre !

Valou076 10/10/2012 18:51



De plus, je pense que, comme le livre est de la rentrée 2011, il ne va certainement plus tarder à sortir en format poche ;-)



Asphodèle 02/10/2012 10:51


Je vois qu'il t'a fait le même effet qu'à moi, il m'a happée dès les premières lignes, je n'ai pas pu le lâcher et j'étais chamboulée à la fin !!! Du coup, j'ai une envie folle de lire Prince
d'Orchestre, son dernier mais pas que... Je n'ai pas pensé à le compter pour Voisins-voisines, je vais aller vérifier...

Valou076 02/10/2012 12:47



c'est vrai que la fin est émouvante, et tellement bien écrite, tout comme l'ensemble de l'ouvrage...il faut que je lise d'autres romans de Metin Arditi, car pour être aussi transportée par ce
récit, je te garantie qu'il m'a vivement enthousiasmée.



eimelle 02/10/2012 07:08


J'en ai beaucoup entendu parlé aussi, comme de son nouveau "Prince d'orchestre", ils sont tous les deux sur ma liste, et je crois qu'ils ne vont pas attendre longtemps! Bonne journée!

Valou076 02/10/2012 12:48



Le dernier va petre une de mes prochaines acquisitions..;en plus 'ai un bon d'achat chez F..C à untiliser...c'est mal je sais !



Arieste 01/10/2012 19:43


ça fait trop longtemps que je vois tous ces avis positifs, il va faloir que je me décide à le lire :)

Valou076 02/10/2012 12:48



Fonce, il vaut le détour !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents