Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


JURY - "Un Repas en hiver", d'Hubert Mingarelli

Publié par Valou076 sur 30 Décembre 2012, 08:38am

Catégories : #Rentrée littéraire 2012

Ce roman, je ne savais pas trop comment le prendre, lorsque je l'ai eu devant moi, après avoir rendu "Les Oubliés de la lande". Une nouvelle manière de parler de la Seconde Guerre mondiale, le rapport Allemands-Juifs...

Bref, quand je l'ai ouvert, je n'étais pas hyper enthousiaste.

Un-repas-en-hiver.jpgQuatrième de couverture :

Ce jour-là, trois hommes prennent la route, avancent péniblement dans la neige sans autre choix que de se prêter à une une chasse à l'homme décrétée par leur hiérarchie militaire. Ils débusquent presque malgré eux un Juif caché dans la forêt, et, soucieux de se nourrir et de retarder le retour à la compagnie, procèdent à la laborieuse préapration d'un repas dans une maison abandonnée, avec le peu de vivres dont ils disposent. Les hommes doivent trouver de quoi faire du feu et réussir à porter à ébullition une casserole d'eau. Ils en viennent à brûler les chaises sur lesquelles ils sont assis, ainsi que la porte derrière laquelle ils ont isolé leur proie.

Hubert Mingarelli m'a dévoilé ici, pour la première fois, son écriture. Si le roman a une narration fluide, dévoilant le temps qui passe, le long d'une journée, il ne m'a pas empêché de m'ennuyer. Il n'a pas su me toucher, je me suis une nouvelle fois retrouvée à lire passivement la centaine de pages de ce roman, voyant trois soldats allemands vivre, le temps d'une journée, dans une vieille maison polonaise et abandonnée, cherchant à maintenir un feu suffisant pour préparer un repas. LE repas qui leur donnera un peu de douceur dans un quotidien rude, où le froid atteint des niveaux polaires, où les exécutions sont récurrentes. Car cette chasse que les trois soldats font, a pour but, non pas la recherche de nourriture, mais de ramener des Juifs cachés en forêt, pour ensuite les fusiller...programme réjouissant !

Pourquoi ce livre ne passe pas ? Parce que, certainement, il y en a marre de lire cent fois la thématique de la Seconde Guerre mondiale, cette perpétuelle leçon d'Histoire narrée de cent manières différentes, mais pour finir, c'est terriblement lassant.

Donc oui, ce livre est, non pas une déception, mais une lecture sans grand intérêt : un livre vite lu, vite oublié.

Une confirmation également que lire douze livres imposés, ce n'est pas facile à tenir, car, à un moment, nos livres persos se rappellent à nous de manière insistante. Je m'interroge même sur la volonté de renouveler l'expérience, à l'avenir ! Même si j'ai fait des découvertes sympas...

Armitière

Pour ce roman de Mingarelli, je n'accorde qu'un 4 / 10, car il n'a su que me faire passer le temps, et ce n'est pas ce que j'attends d'un roman. Et heureusement que l'écriture est fluide ! Je continue mon périple autour des livres de la rentrée littéraire, par le challenge de Sophie Hérisson. A combien j'en suis maintenant ? Apparemment, ce serait mon 13e roman lu !

Rentrée littéraire 2012

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 30/12/2012 18:53


C'est parce que c'était le 13e roman, c'est pour ça que ce n'est pas passée

Valou076 30/12/2012 23:10



ça doit être ça ;-)



Aifelle 30/12/2012 13:27


Nous sommes aux antipodes pour cette lecture, c'est ma préférée de la sélection à ce jour. Je trouve que l'auteur a su faire passer beaucoup de chose dans un style justement très dépouillé. Les
goûts et les couleurs

Valou076 30/12/2012 13:41



moi je pense que c'est le sujet de fond qui ne m'a pas plu à la base... c'est tellement réchauffé la seconde guerre mondiale ! comme tu dis, les goûts et les couleurs !



DENIS 30/12/2012 13:18


je termine aussi 22 britannia road qui parle de la 2e guerre mondiale en Pologne en toile de fonds, plus original dirais-je


et c'est vrai que les jurys obligent à lire des livres qui sortent et que 'on n'a pas toujours envie de lire, mais c'est une belle expérience


Alexakis devrait mieux te plaire je pense

Valou076 30/12/2012 13:25



C'est en effet une belle expérience, que je renouvelle, malgré la lassitude finale...


Alexakis est très bon, je suis à moitié route, je compte le reprendre après Rebecca !



Anne 30/12/2012 09:35


Ce livre m'a été vanté par une libraire, mais ne m'attire pas non plus. C'est normal qu'un jury plombe un peu la vie parfois, mais c'est enrichissant quand même ;-)

Valou076 30/12/2012 13:24



Ah oui, c'est enrichissa nt car me permet de découvrir des auteurs jusque là inconnus, mais à un moment, l'envie d'autre chose prend le dessus !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents