Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


JURY - "Nestor rend les armes" de Clara Dupont-Monod

Publié par Valou076 sur 18 Décembre 2011, 08:26am

Catégories : #Jury des lecteurs Armitière

Nestor rend

S'il y a des rendez-vous râté avec certains romans, celui-là en est certainement un des incarnations en puissance. Lu dans l'indifférence la plus totale, le roman à le mérite d'être très court et de vite en finir avec cette histoire très peu enthousiasmante.

Quatrième de couverture :

"Lui c'était un homme d'excès. Un homme qui n'avait pas peur des outrances, prêt à vivre avec un corps et une mémoire démesurés. Il mangeait trop, dormait en criant, ne passait pas les portes et ne faisait aucun effort pour se lier." C. D.-M.

Clara Dupont-Monod, avec ce nouveau portrait d'un être des marges, poursuit une oeuvre forte et singulière. Nestor est obèse. De cet homme désigné au regard des autres comme un monstre, elle tente, avec une paradoxale économie de mots, de saisir le mystère. (...)

Tout d'abord, si l'auteur est décrite dans ce résumé comme une femme économisant les mots, ce n'est pas le cas de l'éditeur, qui en quelques lignes, dévoile quant à lui toute l'histoire du roman, du début à la fin. Pour cela je dis : Chapeau !

Qui est Nestor ? Ben en fait on en sait pas trop. Il est gros, ça oui, si nous ne sommes pas au courant au bout de quelques pages, nous ne le sauront dans ce cas jamais ! Cet homme obèse fait une véritable fixation sur la difformité de son corps, sur l'espace qu'il prend chez lui, assis sur son lit, sa chaise, le fauteuil du bus, le couloir de l'hôpital.

C'est un homme seul, qui rend visite chaque matin à sa femme, dans le coma (Pourquoi je ne sais pas vraiment !).

C'est un homme qui n'assume pas sa corpulence, le regard de l'autre, qui rumine sans cesse don infirmité et se pare à toutes les attaques possibles sur son poids.

C'est un homme qui vit avec sa solitude, le regard plongé dans l'unique décoration de sa maison, un cadre fixé sur le mur et représentant un grand phare rouge et blanc, entouré par la mer paisible.

 

"Longtemps il avait pensé que la solitude était un sentiment. Maintenant, il l'apparentait aux branches nues ou au sang qui coule dans les veines. La solitude n'était pas une inclination du coeur mais un élément organique, inscrit dans les lois du monde." p.12

 

Dans son roman, l'auteur passe sans transition différents stades de la journée de Nestor, lui fait rencontrer une femme médecin, qui cherchera à venir en aide à Nestor.

Ou mène ce roman ? Là encore, je ne saurais vraiment le dire. Il n'y a pas vraiment de morale vu que l'auteur offre au lecteur de choisir une fin parmi trois écrites l'une après l'autre, présentée de la sorte : Première issue, deuxième issue, troisième issue... Etrange non ?

Bref c'est un roman très vite lu (117 pages) et très vite oublié ...

Neuvième sélection de l'Armitière, en espérant une dixième plus intéressante...et uen rentrée littéraire de plus !

Armitière

Note : 3 / 10

1% rentrée 2011

13 / 7

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mimipinson 24/12/2011 19:45


J'ai aussi rendu les armes en lisant ce livre........Brrrrrrrr pas bon du tout

Valou076 26/12/2011 22:00



bon jeu de mots bravo ! et non pas bon pour moi non plus...



jeneen 20/12/2011 17:22


ohhh...pas du tout  d'accord avec toi. J'ai beaucoup aimé ce roman que je trouve très original, très bien écrit et formidable, sur un sujet difficile (et j'aime l'idée des trois fins) .
C'est un coup de coeur en ce qui me concerne et d'autres autour de moi. Je te rejoins par contre sur la quatrième, qui en dit beaucoup trop. Désolée que tu ne sois pas rentrée dans ce roman, mais
^cela me donne envie de voir un peu tes billets, j'aime bien rencontrer d'autres avis que le mien ! bonne soirée

Valou076 22/12/2011 22:54



ah et bien là sur ce couplà tu as en effet vu un avis bien différent du tien !... ça arrive de passer à côté d'un livre...celui-ci en fait partie en tout cas... le personnage m'a un peu écoeuré
de la bouffe quand l'auteur décrit ce qu'il se prépare....byeurk...passons !


bonne soirée, et merci pour la visite ;-)



Aifelle 19/12/2011 06:31


J'ai bien envie d'y jeter un oeil quand même, je le prendrai à la bibliothèque.

Valou076 19/12/2011 18:27



tu me diras ce que tu en penses...



Sharon 18/12/2011 14:45


C'est un gros défaut de cet éditeur, de tout révéler dans le quatrième de couverture. J'ai eu le même soucis avec Nina par hasard de Michèle Lesbre.


Pas très envie de découvrir ce roman.

Valou076 18/12/2011 21:47



tu peux passer ton chemin, à mon sens...(pour info tu viens de signer mon 1000e commentaire ;-) ! merci !)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents