Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


JE ME SENS VIEILLE...

Publié par Valou076 sur 22 Juin 2011, 12:22pm

Catégories : #vie quotidienne

... et pour moi, la fête de la musique ce n'est que du bruit !

Comment peut-on changer en si peu de temps? C'est quoi deux ans dans une vie franchement? 

Hier soir, je me suis rendue à la fête de la musique de Rouen, allant sur quelques lieux où il était promis "une animation d'enfer"! Résultat des courses, je croise le premier groupe, une sorte de chorale revendicatrice qui n'a que des "discours" politiques à la bouche et des hymnes dignes de la prochaine manifestation...là déjà je souffle en me disant qu'il n'y a aucun moyen d'échapper à la politique !

Rendez-vous sur la plade de l'Hotel de ville...au secours c'est bruyant, mes tympans sont à deux doigts de rendre l'âme !

MAIS QU'EST-CE QU'IL M'ARRIVE ???

Sur ce constat terrible sur le temps qui passe, je me revois au même endroit, deux ans plus tôt, et j'en ai la chair de poule. Entre amis, bière à la main, les reste d'un pack dans le sac, déambulation dans tous les coins de la ville en rigolant sur des prestations plus ou moins douteuses de la part de (pseudo)musiciens, un passage dans un bar miteux pour boire sa spécialité : le "chien enragé (shooter vodka-piment ça fait mal!), avant de repartir dans deux appartements différents...et rentrer se coucher à 6 h du mat'...

Hier soir, j'en avais plein les mollets à 22 h 30...j'admets que là je bosse mais quand même...je ne fête mes 25 ans qu'au mois d'août, c'était pas il y a vingt ans!

Et alors, s'il faut continuer sur les choses plus frustrantes encore, j'ai vu des femmes échappées de leur résidence de retraités tout pimpantes à minuit dans les rues...dîtes moi qu'elles avaient fait la sieste durant l'après-midi !

Et voilà à quoi ressemblait ma fête de la musique d'hier soir...je n'avais qu'une idée en tête : rentrer chez moi, m'installer avec mon bouquin et dormir ensuite... c'est génial non?

Je n'aime pas faire ce constat sur le temps qui passe, j'ai tellement la sensation que tout me file entre les doigts, le temps, les contacts, les sorties de jeunes...c'est étrange...

Tant de choses ont passées depuis ces trois dernières années. A cette époque, j'ai vécu une sorte de cassure, une rupture nette entre ma vie que je menais, et ce qui devait suivre ensuite. Problème de fric, retour chez les parents suite à une colloc' désastreuse et la séparation avec des amies. Une nouvelle vie à 80 kms de mon précédents lieu de vie, un travail en restauration qui me prenait tous ces temps libres que je pouvais avoir auparavant...et une sorte d'incompréhension entre moi et ceux qui partageaient ma vie d'étudiante à Rouen. 

Au final, les ponts se sont coupés, les nouvelles données ne se font que lors d'une rencontre par hasard dans les rues, ou le traditionnel message de nouvel an...et apprendre par Facebook qu'à présent, ils bossent aussi, ils s'installent en couple, se marient...

La pilule n'est pas facile à avaler, comment tout peut passer si vite et provoquer autant de situations auxquelles tu n'es jamais préparée...

Aujourd'hui, je partage ma vie depuis plus d'un an avec quelqu'un de formidable, mes quelques amis sont toujours aussi fidèles malgré les absences prolongés, et les rendez-vous manqués...Tout baigne, j'ai enfin un travail qui me plait et pour lequel je m'investis à fond...

...mais quelque part, je pense regretter encore longtemps ces moments partagés avec ceux menant leur vie ailleurs...

Manifestement nous ne pouvons vivre sans regret à propos de tel ou tel chose...c'est si compliqué de vivre sans avoir ce sentiment de rater ou de perdre quelque chose?

Waouh, il faut que j'arrête d'écouter de la musique nostalgique, ça ne me vaut rien...allez zou ! je change la playlist, m'excuse de vous plomber le moral et retourne à ma lecture !

Commenter cet article

Gabrielle 25/06/2011 11:46



C'est surtout aussi que cette fête n'a plus vraiment d'interêt. A la base c'est quoi? Un jour pour fêter la musique? Un genre d'hommage qui donne une possibilité aux petits groupes de se faire
connaître? Je ne sais pas ce qu'il en était pour les autres villes, mais en tout cas à Besançon, d'après mes amis, la fête de la musique est devenu un truc qui marche tellement bien que
maintenant, ce n'est plus les bars qui donnent de l'argent aux groupes pour mettre de l'ambiance et attirer les clients pour boire un verre. C'est le groupe qui doit payer son autorisation de
jouer dans le bar. Privant ceux qui n'ont pas encore eu la possibilité de se faire un nom et ceux qui n'ont pas d'argent de jouer. Enfin, pour moi, ça n'a plus du tout la même signification que
c'était à la base, et comme  toutes les fêtes de l'année c'est devenu un truc trop commercial pour se faire le plus d'argent possible, et efface peu à peu l'idée de débart et le coté
culturel de l'évènement. Dommage.



Valou076 26/06/2011 23:06



et un moyen de plus de se saouler dans la rue...en tout cas c'est sûr la prochaine fête de la musique...c'est chez moi !



Valérie 25/06/2011 11:08



Rien à voir avec ton billet mais je vous rejoins pour LA LC sur Pancol.



Valou076 26/06/2011 22:57



oki je te note de suite...merci de te joindre à nous !



Sharon 23/06/2011 19:20



Truc de jeunes, truc de "moins jeunes" - n'ayant jamais fait de "trucs de jeunes" (ma vie d'étudiante était extrêmement studieuse, j'ai passé CAPES  et DEA en même temps), je peux
difficilement dire ce que cela fait de ne plus en faire. A 25 ans, j'étais déjà l'une des plus vieilles profs de mon établissement. J'ai toujours été différente (et le revendique). Un seul
exemple : je suis allée au concert de Raphaël l'an dernier, et des jeunes filles (une vingtaine d'années) m'ont dit "ah, on est étonnées. On ne savait pas qu'une vieille pouvait aimer aussi".



Valou076 25/06/2011 00:03



Capes et DEA en même temps...je dis waouh chapeau !


les jeunes sontparfois tellement vaches dans leurs remarques, ils ne se rendent pas compte...c'est un peu comme cescommerçants qui appuient bien sur le madame entre chaque phrase, ça me met hors
de moi et en général, je ressors sans rien acheter !



Gabrielle 23/06/2011 14:57



Ton article m'a plutot fait marrer. J'ai l'impression de revivre mes précédentes fêtes de la musique. N'étant pas d'humeur, je n'y suis pas allé cette année. Et vu les résumé de mes amis, même si
ils se sont bien amusés, j'ai bien fait de ne pas sortir...



Valou076 25/06/2011 00:01



Bizarrement je constate qu'il y a de plus en plus de personnes se plaigant de cette soirée...Au final...je me sens moins seule ;-)



Isa 22/06/2011 21:04



Je te rassure, tu n'es pas la seule, en fait j'en suis à un point où j'ai l'impression de devoir faire un effort pour faire des trucs de jeunes, jpense que dans ces conditions vaut mieux arrêter
de se faire violence, et assumer de ne plus être aussi fétarde qu'avant. On change et heureusement, ça demande forcément des concessions mais ça ne sert à rien de regretter, chacun fait son
chemin.


C'était la parole sage du soir lol. A un des ces jours.



Valou076 23/06/2011 10:11



En effet, le sage a parlé lool


je crois bien qu'en effet il est temps d'arrêter de se faire violence et de sauter à pieds joints dans le monde des adultes, et si possible sans regrets, dans le fond c'est pas ça qui nous fait
avancer...


à très vite. Bisous.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents