Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


En route pour "La vallée de la peur", avec Sherlock Holmes...

Publié par Valou076 sur 11 Janvier 2012, 21:55pm

Catégories : #littérature

 

Tout d’abord, je ne suis pas très douée ! Il y a quelques semaines, le mois anglais pointait son nez dans la blogosphère et je venais de me plonger avec délectation dans la lecture d’un Agatha Christie, auteur que je n’avais pas relu depuis des années. Avant même de lire la dernière page du Noël d’Hercule Poirot, une envie de relire un ouvrage d’Arthur Conan Doyle m’est apparue, puis à fait son nid de manière persistante jusqu’à ce que je cède, et que je passe à L’Armitière afin de trouver le livre qui étancherait ma soif. J’ai jeté mon dévolu sur La Vallée de la peur. Ma lecture continuant d’être complètement hachée par ma reprise du boulot, je ne l’ai fini qu’il y a deux jours, en restant, malheureusement, un peu sur ma faim.

 la vallée de la peur

Quatrième de couverture :

Sherlock Holmes vient à peine de déchiffrer un message codé le prévenant qu’un certain Douglas, de Birlstone Manor House, est en danger qu’il apprend par l’inspecteur MacDonald de Scotland Yard que Douglas vient d’être sauvagement assassiné.

Grâce au signataire du message, Sherlock Holmes sait que, derrière cette affaire, se trouve son ennemi juré : le professeur Moriarty, criminel génial et machiavélique. Accompagné de son fidèle Watson, Holmes se précipite à Birlstone…

Par la richesse de son intrigue et de son action, La vallée de la peur, où l’on voit Sherlock Holmes se mesurer avec Moriarty, adversaire en tout point à sa hauteur, est sans doute le meilleur roman de Conan Doyle.

 

Je ne suis pas totalement inculte au passage, j’ai remarqué, avec un léger retard, que l’auteur n’est pas anglais, mais je me rattrape sur la localisation de notre cher Holmes, pour intégrer cette lecture dans ce « mois anglais » que j’ai si peu honoré…

Je dirai bien que l’auteur de ce résumé à fait très fort pour vendre du rêve, mais je crains d’avoir aussi la mémoire défaillante quant au premier tiers de ce roman en deux temps. Tout simplement parce que Moriarty ne parait pour moi qu’une vague référence, et cette confrontation n’est aps le point central de ce roman.

Je me souviens de ma lecture, à l’époque du collège, du terrifiant Chien des Baskerville, et de ces longueurs dans les premières pages du roman, alors que les deux acolytes examinent une canne, mâchonnée par un chien…Il en va de même pour ce roman. Holmes et Watson sont pris par l’analyse d’un message codé, et nous suivons le processus jusqu’à la découverte du code secret qui délivre le véritable message.

La stupeur est grande lorsqu’ils découvrent que la personne ayant envoyé ce message a été retrouvé morte !

Nous suivons l’enquête autour de ce meurtre infâme, la victime ayant été touchée de plein fouet par deux tirs combinés au fusil. La subtilité de Sherlock ne prend pas une ride. Le pauvre Watson part toujours un peu vite dans ses conclusions, de sorte que les découvertes du détective privé sont toujours autant surprenantes, face à des crimes toujours aussi improbables…

Mais ce livre à un deuxième temps, sous forme de retour en arrière, dans les terres d’Amérique, avec pour cadre la Vallée de la peur, secteur de mines dominée par un groupe d’assassins rendant justice eux-mêmes, en toute impunité, sans menace véritable de la part des policiers du secteur.

Vous en dire plus reviendrait à révéler l’intégrale de ce récit, je vous laisse donc le soin, ou non, de découvrir les détails de ce récit, intéressant, bien huilé, mais que j’ai un peu saccagé par des pauses à répétition entre les pages, ne sachant apprécier totalement et à sa juste valeur, l’écriture de  Sir Conan Doyle.Je reste donc sur ma faim, et pense sérieusement à me réinscrire aux bibliothèques de ma ville pour pouvoir découvrir d’autres récits avec Sherlock…peut-être même en suivant son évolution, car pour moi Moriarty est un parfait inconnu… (Shame on me !)

Comme je le disais plus haut, je poursuis ainsi mon parcours chaotique autour de l’univers anglais, proposant ainsi un bilan bien moins fourni que ce que j’espérais lors de mon inscription à ce défi d’un mois… en espérant avoir l’occasion de refaire dans les règles pareil défi autour de la littérature anglaise.

Cette lecture s’inscrit également dans le cadre du challenge God save the livre, ainsi que le Petit Bac 2012, catégorie lieu !

Challenge-anglais mois anglais Petit Bac 2012


Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Sharon 12/01/2012 21:04


J'ai lu toutes les enquêtes de Sherlock Holmes. J'essaie de les relire, en anglais cette fois. Je ne manquerai pas le prochain Sherlock Holmes au cinéma, dussé-je, comme pour le premier, me
retrouver avec des élèves dans la salle qui se demanderont ce que je fais là.

Valou076 12/01/2012 22:17



Ah c'est nul de se retrouver avec ses élèves...on son prof aussi ! ;-)


J'ai hâte de voir le nouveau Sherlock également...et un peu Robert Downey Jr aussi hi hi !



Alex-Mot-à-Mots 12/01/2012 15:36


Le prochain Sherlock Holmes au cinéma sort le 25 janvier, chic !

Valou076 12/01/2012 22:18



j'ai hâte de le voir, j'avais beaucoup aimé le premier !



George 12/01/2012 06:56


On ne peut tout connaître ! Moriarty est l'ennemi juré de Sherlock et revient dans plusieurs romans et nouvelles, pour ce que j'en sais ! J'ai quelques Sherlock à lire aussi, mais je crois que ça
attendra !

Valou076 12/01/2012 22:20



je remarque que j'ai une lecture très complexée en ce moment...à croire que le fait de moins lire e donne l'impression d'être moins à jour d'un point de vue connaissances littéraires...faut que
je me calme ;-)


il faut que je lise d'autres Sherlock pourme remettre dans le bain...



Anne 11/01/2012 23:11


C'était peut-être un mois anglais cahotique mais tu t'es fait plaisir en lisant ces classiques, non ?

Valou076 11/01/2012 23:30



en effet, c'est bon de se replonger dans ces classiques britanniques...d'autres sont à venir, car je n'ai pas dit mon dernier mot ;-)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents