Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Bilan de lecture commune avec Emma, par Jane Austen...

Publié par Valou076 sur 8 Mars 2011, 08:58am

Catégories : #littérature

Merci tout d'abord à Nane pour cette idée de lecture commune, qui m'a permis de découvrir-enfin-un peu plus du patrimoine livresque britannique.

Tous mes moments de lecture ont été accaparé ces derniers temps par ce roman de Jane Austen, car la date approchant, je voyais les pages se tourner que très lentement.

Emma

Résumé

Orpheline de mère, seule auprès d'un père en mauvaise santé, Emma Woodhouse s'est mis en tête de marrier Harriet Smith, une jeune fille qu'elle a pris sous sa protection. Son inexpérience des coeurs et des êtres, ses propres émotions amoureuses, qu'elle ne sait guère interpréter ou traduire lui vaudront bien des déconvenues et des découvertes.

Autour d'Emma, Jane Austen dépeint avec sobriété et humour, et aussi une grande véracité psychologique, le petit monde provincial dans lequel elle a elle-même passé toute sa vie.

Emma est l'oeuvre la plus aboutie de Jane Austen et l'un des classiques du roman anglais.

Tout d'abord, petite victoire personnelle, j'ai fini mes devoirs de lecture en avance par rapport à la date prévue, le dernière page a été tourné samedi soir...à 1h30 du mat'!

Jane Austen (1775-1817) est considérée de nos jours comme l'un des maîtres de la littérature anglaise, voire du monde, tant son oeuvre est lu et diffusée. Ce qui fait la différence? Son art de l'écriture, cette manière de présenter les personnages et leurs sentiments. Elle a également la particularité d'offrir peu de renseignements sur sa vie, tout du moins par elle-même. Quelques unes de ses oeuvres sont sorties de manière posthume, comme Persuasion ou Northanger Abbey, l'auteur étant décédé à 42 ans seulement. 

Ce roman a été publié pour la première fois en 1815. N'ayant lu pour le moment d'autres oeuvres de cette Britannique, je ne peux faire de comparaison avec Orgueils et préjugés, Persuasion...

Emma m'a, dans un premier temps, horripilée. Cette jeune femme de 21 ans se mêlant de la vie des autres, alors que la sienne est bien vide, m'a tout bonnement fatiguée sur la première partie de l'ouvrage, lors de sa première lubie "agence matrimoniale autour d'une tasse de thé", suite au mariage de sa gouvernante avec Mr. Weston. Au fil de la lecture, le lecteur se rend très vite compte que les sentiments de Mr. Elton, vicaire qu'Emma cherchez à "caser" avec sanouvelle amie Harriet, ne s'adressaient pas à la personne auquelle Emma pensait. Jane Austen dresse le déroulement de son récit tel un clin d'oeil au lecteur, faisant au final rire de la déconvenue d'Emma: première étape de l'évolution du personnage. Emma semble apprendre par ces déclarations qu'il vaut mieux mesurer ses actions plutôt que de foncer tête baissée à faire que des désirs deviennent une réalité. Il est aussi fort plaisant de voir que malgré les louanges adressées sans fin à la jeune femme, un seul reste intransigeant, George Knightley, que j'ai apprécié dès le début du roman.

Ensuite Jane Fairfax et Franck Churchill, fils de Mr Weston prennent place dans le récit, un étrange jeu amoureux semble prendre place de nouveau entre l'héroïne et Franck, le mystère demeurant en ce qui concerne la silencieuse Jane, qui semble, quant à elle, représenter l'opposé d'Emma, alors qu'Harriet oeuvrait pour lui ressembler. A partir de ce moment, le quotidien de tous ces personnages m'est apparu bien plus agréable à suivre. Je voulais voir ce qui allait se produire avec les deux jeunes gens, percer le silence de Jane,  et découvrir si Mr. Knightley avait tort ou raison dans ses critiques à l'encontre du nouveau venu. Alors qu'Emma m'était plus sympathique, ce fut le tour de la tante de Jane, Miss Bates de m'horripiler par ses bavardages sans fin...lire ses discours, c'est se représenter un moulin à vent pris dans une tempête. Sans oubleir également le père d'Emma, Mr. Woodhouse, qui part ses mille précautions contre un courant d'air, fait plus office de "malade imaginaire" que de père attentionné.

La suite du récit file au travers des différentes activités récréatives de tout ce joli monde, en y ajoutant la nouvelle et méprisante Mrs Elton, et d'autres couples se mêlant à ces sorties mondaines et banales comme la cueillette de fraises ou la promenade en bordure de mer. Malgré ces activités, peu constructives, Emma semble continuer d'évoluer, apprenant de ses erreurs et en ressortant grandie, petit à petit.

Malgré un démarrage laborieux, j'ai fini par être engloutie dans le récit, toujours à l'affût du moindre moment de liberté pour sortir mon roman de mon sac et apprendre la prochaine mésaventure de "notre héroïne" (à force de voir Jane Austen présenter Emma par ce terme, on finit par en faire autant!). Ces derniers jours de lecture ont été intensifs-il n'y avait donc pas que la date du compte-rendu qui me faisait avancer-et le final de l'histoire m'a réconciliée définitivement avec la demoiselle.

Mon coup de coeur dans les personnages? Sans aucun doute Mr. Knightley, spectateur en retrait mais le plus fin de tous. Et je ne sais pas encore pour les autres participantes à cette lecture commune, mais je suis vraiment tombée sous le charme de ce personnage d'apparence froide et distante, mais O combien attachant, das l'ensemble du roman et plus particulièrement au final!

L'écriture de Jane Austen fait de la lecture de cet ouvrage un moment plaisant, un voyage dans les landes anglaises (encore!)aux côtés d'une société aisée et bourgeoise au premier abord, peu enviable par l'ennui demeurant dans leur quotidien. J'ai abordé l'ouvrage en lui-même, d'une manière similaire à mon approche vis-à-vis d'Emma, avec beaucoup de prudence et de préjugés, pour finir sous le charme et du personnage, et du récit dans son ensemble.

Première rencontre finalement réussie avec Jane Austen, et qui est à refaire au plus vite, notamment avec Orgueils et préjugés, qui n'a pas pu s'empêcher de rejoindre ma PAL la semaine dernière...A quand la prochaine LC  d'un classique?

Challenge-anglais

challenge le tour du monde

Royaume-Uni

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

George 01/06/2013 19:44

C'était un beau et juste billet ! Emma ne pas énervée, je l'ai même plutôt trouvée drôle et je trouve que Jane Austen se moque bien souvent d'elle.

Valou076 02/06/2013 16:45

merci ! oui, en le relisant j'ai retrouvé ces ressentis éprouvés lors de ma lecture, Jane Austen avait vraiment une plume exceptionnelle !

Nane 08/03/2011 16:03



et bien, visiblement, le charme a opéré sur toi ! je n'ai pas réussi à apprécier ce roman ... ma préférence reste acquise à Orgueil et préjugés, mais j'ai encore Persuasion dans ma PAL ...



Valou076 08/03/2011 21:30



Je ne faisque de voir des avis géniaux sur Orgueils et préjugés..j'ai pris goût à ce genre de littérature, Les hauts de Hurle-vent, Emma...j'ai envie de continuer cette littérature féminine
anglaise..."orgueils et préjugés est arrivé depuis peu dans ma PAL, je pense me plonger dedans d'ici un bon mois, je me suis engagé dans un jury littéraire et ça va me prendre du temps jusqu'en
mai, en y ajoutant mes lectures communes et autres challenges...


à très vite pour une nouvelle LC. tu n'en fais pas chez Anne (depocheenpoche)?



Irrégulière 08/03/2011 15:22



Oui, moi aussi je suis tombée sous le charme de M. Knightley...



Valou076 08/03/2011 21:31



dans les derniers chapitres quand il va chez les Woodhouse..waouh, j'ai adoré ça m'a fait remonter un an plus tôt quand ça m'est arrivé...j'adore!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents