Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


"06 H 41", de Jean-Philippe Blondel

Publié par Valou076 sur 21 Mars 2013, 17:30pm

Catégories : #littérature

 

6h41 blondel6h41. Le train pour Paris sort de la gare de Poitiers. A son bord, des personnes sortant du week-end, en famille, seuls, entre amis. Une nouvelle semaine de travail démarre. Parmi eux, deux personnes dont les vies se sont croisées il y a de cela 27 ans. La dernière fois qu'ils se sont vus, quelque chose qui les a marqués à vie s’est produit.

Nous voici donc dans la tête de ces deux personnes. Cécile Duffaut rentre de chez ses parents, après un week-end difficile, pour retrouver à Paris sa vie de chef d'entreprise. Philippe Leduc, lui se rend à Paris pour rendre visite à un ami d'enfance malade.

Les retrouvailles dans le train sont silencieuses, verbalement, mais à l'intérieur, tout se bouscule. Une rétrospective de leur vie en commun, pendant quelques moins, mais aussi après pendant plus de 27 ans, se monte, se développe. Les regrets, l'amertume, le mépris s'installent à tour de rôle.

La lecture de ce roman de Jean-Philippe Blondel me permet de le découvrir enfin. J'en ai tellement entendu parlé, je l'ai même vu l'année dernière...et je ne connaissais pas encore ses écrits !

Si le sujet de "Et rester vivant" m'intéressait mais aussi me faisait un peu peur, celui de "06 H 41" m'a tout de suite attiré, j'avais trouvé LE titre que je voulais lire, pour une première rencontre.

Car aujourd'hui, même à 26 ans, qui dirait ne pas avoir de souvenirs hantant les moments de solitude, les instants, volés, des particules de quotidien qui nous reviennent en pleine face, comme ça, sans prévenir.

Cécile retrouve les blessures de sa jeunesse, les prend de plein fouet et enrage, devoir ses sentiments refaire surface, alors que Philippe se tient là, en face d'elle. Elle revit ses moments de la jeunesse, tout en regardant maintenant, ce qu'il est devenu. Lui, se remémore ce passé, mais n'est plus le jeune homme fier qu'il était hier. A la place du tombeur arrogant, il y a le père de famille divorcé, employé d'un magasin de hi-fi.

Lire ce roman a été une expérience enthousiasmante à plus d'un titre. découvrir l'auteur, passer dans les pensées de l'un à l'autre, devenant le témoin d'un échange silencieux entre eux deux.

Mais aussi avoir l'envie de lire à voix haute ces réflexions s'imposant à l'un et l'autre. C'est un dialogue intérieur que nous même pouvons avoir. Le genre de dialogue intérieur que j'ai déjà pu avoir ces dernières années. Tant de choses se disent sans que l'on s'en rende compte.

Sans aucun doute, je suis conquise par cette histoire, cette tranche de vie, par la fluidité de l'écriture, par cette sensation de véritablement lire les pensées de ces deux personnes, sans artifice. C'est simple, pour moi, c'est comme de la télépathie, de la retranscriptions de pensées brutes. ar ceux qui prennent le train savent bien que l'imagination va bon train, et que les pensées se bousculent, pendant que défilent les paysages...

Il ne faut pas oublier, enfin, les jeux de regard, les frôlements, si imperceptibles parfois, et si imposant à d'autres, tels de franches bousculades...

C'est une lecture qui est véritablement tombée à pic, je ne pouvais espérer mieux pour lire avant de me coucher... j'ai même l'impression que sa lecture a ravivé quelques images d'autrefois.

Merci Jean-Philippe Blondel, je suis conquise ! Et merci également à une copine qui m'a permis d'assister à ce voyage, à bord du train de 06 h 41 !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 24/03/2013 12:03


Un roman que j'ai beaucoup aimé, également.

Valou076 24/03/2013 12:40



en effet, il est très plébiscité je trouve !



kathel 23/03/2013 17:19


Décidément tout le monde semble aimer... Je vais le noter pour un passage en bibli. Je n'avais rien contre ce livre, mais la lecture du Passage du gué m'avait secouée, et j'hésitais à en lire un
autre de l'auteur.

Valou076 24/03/2013 10:58



C'est un livre vraiment sympathique à lire, et qui fait revivre, aussi, quelques portions de sa vie...ou encore revoir notre façon de penser, dans notre coin... 



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents