Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Les Nuits de la Saint-Jean, de Viveca Sten

Publié par Valou076 sur 18 Septembre 2015, 07:00am

Catégories : #littérature, #polar nordique

Les Nuits de la Saint-Jean, de Viveca Sten

Les Nuits de la Saint-Jean, troisième tome de la série de romans de la Suédoise Viveca Sten. Après avoir lu Du sang sur la Baltique, il y a quelques mois, la suite des enquêtes de Thomas et Nora m'attendaient pour cet été. C'est un roman que j'attendais particulièrement, car il était celui qui avait suscité le plus d'émotion pour l'auteur, à l'écriture du récit. Chose qu'elle avait avouée lors de la rencontre qui avait eu lieu dans une médiathèque calvadosienne.

C'est ainsi que je suis revenue, courant août, sur l'île de Sandhamn, aux côtés de Nora, dont le couple s'étiole toujours un peu plus. Et à côté de ça Thomas se s'enlise dans la recherche d'une adolescente disparue depuis quelques semaines, ne laissant aucune trace, aucune piste permettant de savoir où elle se trouve.

Cela, jusqu'à ce que l'un des deux fils de Nora face une macabre découverte, au milieu d'une forêt, à Sandhamn. Aussitôt, l'idée que cette nouvelle piste réponde à la disparition de Lina fait son chemin. Et si le responsable de cette disparition était toujours sur l'île prêt à récidiver ?

En parallèle, j'auteur nous entraîne sur une île de Sandhamn différente, du début du XXe siècle,. Des flash-back qui permettront de suivre le parcours terrible d'un enfant pas aimé vivant sous le joug d'un père qui ne l'a jamais aimé (encore !).

Les Nuits de la Saint-Jean, de Viveca Sten

Lire un roman de Viveca Sten, c'est profiter d'un moment de calme pour retourner sur cette île que j'aimerai voir, dans l'archipel de Stockholm. L'île, comme dans les deux précédents romans, est le décor privilégié de ce roman et nous en découvrons une nouvelle fois un peu plus sur ses particularités, mais aussi son histoire.

Les flash-back de l'auteur, au-delà d'une sombre histoire familiale, permettent de mieux appréhender ce que pouvait être la vie sur ce genre d'île, difficile d'accès au début du XXe siècle, et sujette aux éléments quand l'hiver arrive.

Ces éléments du passé sont le plus de ce récit, qui demeure construit de la même manière que les précédents, en laissant autant de la place à l'enquête qu'à la vie privée des deux héros. Vie mouvementée pour l'un comme pour l'autre, Nora se réfugiant sur l'île alors qu'elle veut lancer une procédure de divorce, et Thomas qui a mis un terme à son aventure avec une de ses collègues, et qui reçoit depuis peu des nouvelles de son ex-femme.

Enfance martyr

Une fois encore, je me retrouve avec un roman où il est question d'enfance martyr, d'un enfant mal-aimé par son père, qui a toujours la main à proximité du ceinturon en cuir. Ces interludes à travers l'histoire d'une famille de Sandhamn sont à la fois intéressants, et finalement assez convenu. Là où l'auteur parlait d'émotion dans son entrevue avec des lecteurs, j'ai plutôt ressenti le semblant d'ennui devant des histoires qui finalement se répètent, qui se ressemblent toutes, pour donner un peu de mélo-dramatique à un roman.

C'est un de ces romans que j'ai lu il y a quelques semaines déjà, et je me rends compte que, finalement, c'est la vie privée des personnages principaux qui me restent de l'ensemble du récit. Ce petit côté "lecteur de Voici-Paris Match" m'irrite un peu, car ce n'est pas ce que je retiens d'un bon polar, en temps ordinaire. Que je lise Jussi Adler-Olsen, Peter May ou même le premier Ian Manook, je reste avec l'enquête en tête. Là, je me rends compte que, finalement, je ne me souviens pas de grand-chose.. et c'est un problème pour moi.

Le soufflé se dégonfle, je ne ressens pas le même enthousiasme que lors des précédente lectures. Je crois que finalement, j'en attendais trop de ce 3e tome, que Viveca Sten présentait comme son préféré de la série.

Si l'on souhaite du gros suspense, de l'angoisse, ce n'est sûrement pas l'auteur à choisir. Si l'on veut plutôt une enquête tranquille, avec autre chose autour, voilà le livre dont vous avez besoin.

Et vous, que pensez-vous de la série de romans de Viveca Sten ?

Commenter cet article

Jean Marc 23/09/2015 15:30

Je suis en train de lire "La reine de la Baltique" et j'avoue être très déçu par cet auteur. c'est le club des 5 pour adultes avec plein de clichés, de déjà lu , écrit par une bourgeoise de bonne famille . Comparé à Mankell ou Adler Olsen , ouffff comment dire, c'est très léger . a t'elle eu réellement beaucoup de succès ? je suis surpris.

Alex-Mot-à-Mots 18/09/2015 14:18

Voilà qui me donne envie de retourner faire un tour sur ces îles.....

Alex-Mot-à-Mots 20/09/2015 12:02

Non, je n'y suis malheureusement pas allé en vrai, juste en lisant un des roman de l'auteure.

Valou076 19/09/2015 13:10

Tu les as vu... je t'envie, je rêve d'y aller !

Sido 18/09/2015 08:09

Je ne connaissais pas cette auteure, je vais la lire dès que l'occasion se présentera .

Valou076 19/09/2015 13:10

Les deux premiers tomes de sa série sont en poche si tu veux faire une découverte à petit frais ^^

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents