Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Bridget Jones : folle de lui, d'Helen Fielding

Publié par Valou076 sur 19 Août 2015, 16:52pm

Catégories : #littérature anglaise

Bridget Jones : folle de lui, d'Helen Fielding

Bridget Jones et moi, c'est une longue histoire. C'est ma lecture favorite de mes années fac, c'est le récit des déboires d'une célibataire de dix ans de plus que moi, mais qui faisait mouche naturellement. C'est un des seuls romans que j'ai relu et encore relu (le plus souvent à la fin des exams !).

Et il y a les films, bien sûr ! Une René Zellweger tordante, touchante, un Hugh Grant à tomber, et Colin Firth... roh la la ! Autant le reconnaître, je rêvais de rencontrer mon mark Darcy, tellement il avait l'air génial. Et puis voilà, les années passent, et le silence radio s'impose... jusqu'à ce que l'annonce tombe, l'année dernière : un troisième tome des aventures de Bridget Jones est sur le point de sortir.

Et là, c'est le drame, Mark Darcy n'est plus ! WTF ?!?!! Comment a-t-elle pu faire ça ?

C'est ainsi que ce qui pouvait être initialement une bonne nouvelle (la sortie de ce nouveau roman), s'est ainsi transformé en moment de doute, en dilemme. Ai-je vraiment envie de voir ça ? Et puis finalement, je me suis enfin laissée tenter, courant juillet 2015.

Nous retrouvons donc une Bridget maman de deux enfants, célibataire après avoir perdu son Mark Darcy (Naaaaannnnn !), et elle doit faire face du mieux qu'elle peut à cette situation. Autour d'elle, le monde a également évolué, les rencontres se font sur Internet, les échanges par SMS, et les télécommandes s'accumulent sur la table du salon... sans vraiment savoir à quoi elles servent toutes !

Bridget Jones : folle de lui, d'Helen Fielding

Que retenir de cette lecture, des années après le final de L'Age de raison, alors que Mark Darcy faisait sa demande en mariage ?

Difficile évidemment de faire le deuil de personnages que l'on appréciait énormément, et qui partent si brutalement. Difficile aussi de faire un tel bond en avant dans la vie de Bridget. Et finalement, on se dit que l'on a vieilli en même temps qu'elle. Le plus dur a encore été de se dire qu'elle atteignait la cinquantaine, c'est tellement improbable, surtout quand on découvre au fil des pages ce qu'elle devient.

C'est une maman paumée, dévastée par la perte de son mari, et qui doit apprendre à gérer la tenue d'une maison, mais aussi l'éducation de ses enfants, seule. Son amie Shazzer est casée, Jude collectionne les rencontres sur les différents sites à sa disposition... Tout change, et Bridget est coincée dans une situation qu'elle ne sait comment gérer... Jusqu'à ce qu'elle tente elle-même de se remettre sur le marché, et de faire de nouvelles rencontres. Et là, bonjour les dégâts !

Car se remettre sur le marché après des années de vie de couple, en famille, n'a pas l'air d'être une mince affaire. Et surtout quand on se prénomme Bridget Jones ! Surtout que les nouvelles technologies sont les nouvelles maîtresses du jeu, et qu'il faut savoir répondre au bon moment aux textos, trouver des "followers" sur son compte Twitter, et comprendre les règles "subtiles" de la rencontre sur les sites spécialisés. Même si tout cela doit mener à la rencontre avec un jeune mec de 30 ans, qui nous fait passer pour une cougar !

Des scènes amusantes, pour une Bridget qui est à l'image de celle du deuxième film, un peu une caricature d'elle-même. Je n'ai pas retrouvé complètement la Bridget que j'aimais, la gaffeuse, celle qui se pose mille questions, qui craint toujours de se retrouver seule, qui se demande si elle fait le bons choix.

La question que je me pose, finalement, c'est si ce roman était vraiment indispensable ? Vous me direz que je l'ai acheté, et donc qu'il a un intérêt pour l'auteur, au moins. Mais bon, je reste dans l'idée que je me faisais de la Bridget d'avant, que je trouvais au final attendrissante.

Je vous propose de la retrouver, dans l'extrait de l'adaptation du premier Journal de Bridget Jones.

Et vous, qu'avez-vous pensé de ce troisième tome ?

Commenter cet article

cecile 20/05/2016 14:29

Tout comme toi, beaucoup d'excitation à l'idée du 3ème tome, et de la déception à ne pas reconnaître notre Bridget!

Valou076 02/06/2016 19:13

Et encore, nous n'avons pas encore vu le troisième film... Qui me fait peur !

Natacha no gluten 23/08/2015 22:18

Je viens de le finir et finalement j'ai bien aimé... Même si j'étais triste de la mort de Mark, j'ai trouvé cela difficile que Bridget ait vieilli... Mais moi aussi finalement je n'ai plus 30 ans!
Elle m'a attendri cette Bridget :-)

Valou076 29/08/2015 12:15

Elle reste attachante, c'est clair. Avec les romans on aime se dire que tout est bien tel qu'on le voit à la fin d'un tome, une suite casse ce que l'on peut s'imaginer ensuite, en nous imposant des choix terribles, tels que le départ de Mark...

Fanny 23/08/2015 17:28

Je suis plutôt d'accord ! Je regrette un peu d'avoir lu ce troisième tome et préfère largement la Bridget époque Mark Darcy > http://www.la-rape-a-fromage.fr/lectures-kevin-garvey-et-bridget-jones/

Valou076 29/08/2015 12:14

Mark m'a manqué aussi.

Liyustyle 22/08/2015 14:52

J'en suis à la moitié du bouquin.
Je l'ai tellement attendu ce tome3!
J'avais adoré le 1er tome, le 2nd un peu moins, et la malheureusement, encore moins.
Je n'en suis qu'à la moitié donc à voir...

Valou076 29/08/2015 12:13

je ne pense pas que tu puisses le faire remonter au niveau du premier, malheureusement.

Nadine MONTAGNE 21/08/2015 10:40

Bon...cela m'a fait plaisir de "rencontrer" une nouvelle Fan de Bridget et de savoir si je devais ou pas...curieuse que je suis je ne résisterai finalement pas. Après tout, Bridget reste Bridget , même à l'heure des SMS et sites de rencontre ...;-)

Valou076 29/08/2015 12:13

Il y a toujours des scènes amusantes, la nostalgie prend le dessus, et on est content de la retrouver, malgré tout.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents