Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Lady Susan, de Jane Austen

Publié par Valou076 sur 16 Juin 2015, 07:00am

Catégories : #littérature, #lemoisanglais

Lady Susan, de Jane Austen

Et voilà, le mois de juin revient à l'heure anglaise ! Comme chaque année, je prends de grande résolutions : je m'y prends à l'avance, je lis plusieurs livres d'auteurs anglais pour faire plus de deux pauvres billets, je découvre des auteurs... et ben c'est raté, je vous l'annonce !

Nouveau boulot, déménagement, fatigue de la route, en attendant le-dit déménagement... bref, je ne prends plus le temps de lire... mais rassurez-vous, je m'éclate au boulot, et surtout... j'ai retrouvé ma moitié ! <3

Il y a un mois, je me suis dit, donc, qu'il fallait que je sorte un auteur anglais de ma PAL, pour débuter mes lectures. Il me fallait un roman court, et le roman épistolaire de Jane Austen tombait à pic !

C'est ainsi que j'ai lu la petite centaine de pages de Lady Susan. Cette courte histoire, écrite dans la jeunesse de Jane Austen, retrace les échanges de missives entre Lady Susan, veuve désargentée, avec des membres de sa belle-famille, une amie, etc.

Cette femme se joue de son entourage jusqu'à la lie, s'impose chez son beau-frère, Mr Vernon, en le remerciant à l'avance de sa générosité (!), et semble courir après les hommes, comme la bonne société anglaise de l'époque supporte peu de le voir.

Dans ces courriers, l'épouse de Mr Vernon semble la seule à ne pas être dupe, et à se méfier des faits et gestes de cette "invitée" peu scrupuleuse. De plus, il faut que cette dernière ne trouve rien de mieux à faire que de tourner autour de Mr de Courcy, le frère de Mme Vernon.

Lady Susan, de Jane Austen

Contrairement à ce que des mauvaises langues n'ayant jamais lu Jane Austen peuvent sous-entendre, lire Jane Austen ne laisse jamais place à l'ennui. C'est un fait, avec elle, je sais que les personnages vont en prendre pour leur grade.

Cependant, je reconnais avoir longtemps hésité avant de lire celui-ci. Déjà, dans un premier temps, parce qu'il est court, et que, basiquement, les livres courts me laissent le plus souvent sur ma faim. Ensuite, j'avais peur de trouver un élément de déception dans cette écrit. Pourquoi ? Mystère...

Au final, le format m'a semblé à la fois nécessaire, et appréciable. En effet, le personnage de Lady Susan est le symbole de l'héroïne que l'on a envie de détester. Profiteuse, sans-gêne, une désinvolture malveillante... C'est un personnage pour lequel j'avais bien du mal à trouver une pointe de sympathie.

Mr de Courcy est quant à lui d'une naïveté à frôler l'indécence. Il ne réfléchit donc pas ce monsieur ?

Une lecture qui fonctionne car je pense avoir éprouvé ce que Jane Austen cherchait à faire ressentir, justement, avec ce roman épistolaire. Ensuite, elle a cette façon bien à elle d'égratigner ces codes et cette société anglaise, d'une façon bien à elle, et qui fonctionne. Si je n'ai pas encore tout lu de Jane Austen, ses romans tels qu'Orguil et préjugés, ou encore Persuasion et Northanger Abbey, sont très forts pour pointer du doigt les failles de ses héroïnes.

Cependant, parce que, justement, son personnage principal est insupportable, je n'ai pas eu le même enthousiasme en lisant ce court roman, par rapport à ceux qui suivront.

Néanmoins, je reste dans la mesure avec elle, car ce roman épistolaire, écrit avant ses romans de référence, sont les indicateurs de ce que seront les livres de la maturité littéraire de Jane Austen.

En vous écrivant ce court billet de lecture, je participe humblement à ce mois anglais que j'aime suivre, de près ou de loin. Coucou les filles, les petites mains ouvrières de ce rendez-vous de juin, et merci de m'avoir permis de sortir un nouveau Jane Austen de la PAL.

Lady Susan, de Jane Austen

Commenter cet article

Alice 29/07/2015 12:12

J'adore ce livre mais effectivement peut-être pas autant pour le plaisir qu'il me procure que pour ce qu'il nous livre sur Jane Austen et comme tu le dis, pour l'indicateur qu'il représente pour la suite de son oeuvre!

Valou076 29/07/2015 19:22

je me demande d'ailleurs si je ne vais pas profiter de mes vacances pour replonger dans un des deux romans d'elle que je ne connais pas encore : Mansfield park et Raisons et sentiments

George 13/07/2015 11:54

Lu il y a longtemps et un de mes premiers billets de blog, je crois !

Valou076 17/07/2015 10:18

ça fait quelques années donc ;-)

Arieste 18/06/2015 14:49

Même s'il est un peu court, ce qui le rend un chouia frustrant, j'avais beaucoup aimé ce roman, notamment grâce au format épistolaire

Valou076 17/07/2015 10:19

avec moi c'est tout et son contraire concernant le format épistolaire... ça passe ou ça casse. mais là, c'est surtout la brièveté du récit qui m'a frustré, je le reconnais

Alexielle 17/06/2015 11:46

Oh c'est marrant : j'avais ADORE Lady Susan, le personnage qui ressort le plus dans cette histoire même si elle est immorale...

Valou076 18/06/2015 00:09

Elle a le mérite d'être différente des autres personnages principaux de Jane Austen, c'est vrai !

lesalondeslettres 16/06/2015 23:08

Une délicieuse lecture ! Je vais bientôt me replonger dans un Jane Austen et j'ai hâte. C'est vraiment une auteure géniale !

Valou076 18/06/2015 00:08

J'ai encore des romans à découvrir d'elle.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents