Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


L'Ile des chasseurs d'oiseaux, de Peter May

Publié par Valou076 sur 14 Mai 2015, 19:23pm

Catégories : #littérature

L'Ile des chasseurs d'oiseaux, de Peter May

Dans moins de trois mois, je pars vivre un peu plus d'une semaine de rêve sur les terres écossaises. Alors que les mois s'égrènent, petit à petit, j'essaie de prendre le temps de découvrir, petit à petit la riche littérature de ce territoire, en suivant les conseils de copines du web, notamment.

Parmi les titres chaudement recommandés, la Trilogie écossaise de Peter May a su très vite se faire une place en tête de mes lectures. C'est ainsi que me voici, aujourd'hui, devant vous pour parler de L'Ile des chasseurs d'oiseaux, premier tome de cette trilogie.

En quatre pages de prologue, le ton est donné. En bord de mer, à l'extrême nord de l'île de Lewis, dans les Orcades, Un couple d'adolescents fait une macabre découverte dans un hangar à bateau. Un homme pendu, éventré, le sang maculant le sol. Pendant ce temps-là, l'inspecteur Fin Macleod voit son couple se disloquer, suite à la mort brutale de son fils.

Originaire de l'île de Lewis, et inspecteur principal à Edimbourg, sur un meurtre au procédé similaire, il retourne sur ses terres, après des années d'absence. A-delà d'une enquête à résoudre, ce sont tous les fantômes du passé, de son enfance, qui plane autour de lui. Son retour ne se déroulera pas de la façon la plus tranquille qui soit.

L'Ile des chasseurs d'oiseaux, de Peter May

Ce roman est une petite claque comme j'en attends à chaque lecture. L'important pour moi dans un livre, c'est de sortir de sa lecture en ayant le sentiment de m'enrichir de nouvelles connaissances, même si elles ne sont qu'anecdotiques. Avec ce premier tome de Peter May, j'ai le sentiment de plus en connaître sur cette île où, malheureusement, je ne pourrai pas me rendre, faute de temps dans un programme de voyage relativement chargé.

Plus qu'un polar, ce roman a la particularité de présenter l'Ecosse, et notamment l'île de Lewis, en ne faisant pas l'impasse sur ce qui fait son histoire, sa particularité, par rapport à l'ensemble du territoire.

Pas question de réduire cela à du simple cliché pour touristes. Ce roman est une façon incroyable de découvrir la vie sur cette île reculée de tout, où chacun vit comme il peut, où le moderne se fait progressivement une place, même si les traditions ont la dent dure. Des traditions comme celle de chasser le guga, chaque année, sur une île perdue en pleine mer, pour nourrir la population. Une tradition barbare pour certains, incontournable pour d'autres.

C'est ainsi que l'on déambule dans l'histoire de cette île, mais aussi dans le passé de cet inspecteur meurtri, et peu désireux de retrouver les traces de son passé à Lewis, 18 ans après son départ. La vie est rude, le vent omniprésent. S'il ne pleut pas, c'est signe qu'une autre tempête arrive...

Tout cela, agrémenté de flashbacks dans le passé de l'inspecteur, qui retrouve petit à petit ces sentiments refoulés, et ce vécu pourrait bien être la clé de l'enquête, si l'inspecteur est prêt à se remémorer son enfance.

j'ai aimé ce voyage, cette immersion au cœur de l'île de Lewis, territoire préservé, ou le flot de touristes n'ose pas aller jusqu'au plus profond des campagnes... Peter May a l'art et la manière de faire patienter son lectorat, tout en prenant des alentours qui nous font oublier l'enquête initiale. Là où certains se planteraient en se laissant dire qu'il y a des longueurs, Peter May a cette façon bien à lui de faire patienter le lecteur, en lui donnant toujours du grain à moudre, des informations à assimiler...

Une lecture remarquable, que j'ai hâte de poursuivre en découvrant le tome 2 de la trilogie : L'Homme de Lewis (que je viens tout juste de m'acheter !). Merci les filles pour cette découverte. Une fois encore, vous avez tapé dans le mille !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 18/05/2015 14:13

Une trilogie que j'avais beaucoup aimée. Une Ecosse loin des villes.

Emma 17/05/2015 07:58

J'ai hâte d'en faire la découverte, les trois tomes sont dans ma bibliothèque.

Valou076 19/05/2015 23:26

Pour une prochaine virée en bibliothèque alors ;)

maggie 15/05/2015 19:17

Je ne vais pas Ecosse Hélas, mais je compte bien lire ce polar... Je l'ai dans ma PAL...

Valou076 19/05/2015 23:26

Il ne te reste plus qu'à le sortir de la PAL

Les causettes de Célestine 15/05/2015 11:13

Aaah l'Ecosse, tu vas adorer! Quel voyage sublime!
Concernant ce livre, je l'ai trouvé parfait... jusqu'à la révélation finale qui a tout foutu en l'air tellement c'était n'importe quoi! J'ai été déçue, mais déçue! Une fin pareille après un aussi bon roman, ça m'a refroidie. Mais à part ça, Peter May écrit super bien ;)

Valou076 19/05/2015 23:25

Surprenante oui... Mais bon, je vais voir ce que donne la suite de la trilogie ;)

Aifelle 15/05/2015 06:31

J'ai beaucoup aimé cette trilogie (le deuxième est le plus faible à mes yeux) et j'ai l'intention de lire "l'île du serment".

Valou076 19/05/2015 23:25

Il fait l'unanimité manifestement... J'ai hate de lire la suite

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents