Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Ça peut pas rater !, de Gille Legardinier

Publié par Valou076 sur 19 Mai 2015, 07:00am

Catégories : #littérature

Ça peut pas rater !, de Gille Legardinier

Il y a des moments où l'on se dit : "J'ai envie de lire un livre de nana ! (oui oui, ça m'arrive !). Le problème est de trouver celui qui pourra se lire aisément, après avoir découvert un autre roman extraordinaire, et l'avoir quitté avec une boule au ventre (je parle de ma découverte de Peter May).

C'est ainsi que j'ai jeté mon dévolu sur le dernier roman de Gilles Legardinier, auteur que je suis depuis la sortie de son excellent Demain j'arrête !, avec lequel je me suis bien marrée, mais aussi ces deux autres romans à la couverture féline (ici, et !). Bref, vous l'aurez deviné, j'aime lire ces romans de Legardinier.

Avec Ça peut pas rater !, nous retrouvons une jeune femme, Marie, qui vient de se faire planter par son mec, et qui a décidé de mener une guerre sans répit contre les hommes, ces c*** qui savent pourrir la vie des femmes, sans raison. Sauf qu'évidemment, Marie est un boulet, une névrosée qui se fait 10 films à la seconde, et qui a une force d'interprétation qui frise l'indécence (ou le ridicule !).

Alors quand en plus de se faire larguer, il faut en plus gérer une situation de crise dans sa boîte, pas le temps de mettre les deux pieds dans la même galoche. Malheureusement, Marie n'est visiblement pas al fille la plus adroite dans le genre, et les situations burlesques se succèdent !

Ça peut pas rater !, de Gille Legardinier

Situations tellement burlesques que, pour le coup, je ne me suis pas vraiment retrouvée dans ce roman. J'étais même déçue, car là où le burlesque de Legardinier me faisait rire, j'ai trouvé ici qu'il en faisait trop, voire que les nanas passaient vraiment pour des cruches... et je me suis presque sentie trahie !

Oui trahie, car il a su me toucher à un point incroyable en donnant sa voix à des lycéennes dans Et soudain tout change, il m'avait fait rire, mais aussi me remémorer des scènes cocasses de ma vie dans Demain j'arrête !... et là je trouvais qu'il en faisait dix fois trop !

Coup de mou occasionnel ou perte de cette plume qui m'amusait tant (je croise les doigts pour la première option), je n'ai pas retrouvé ce qui me plaisait vraiment dans les romans de Gilles Legardinier, cette légèreté qui fait passer une soirée tranquillement, les pieds sous la couette, calée dans les coussins, avec une lumière douce.

Je regrette ce passage à vide, et je me dis que c'est peut-être aussi un peu de ma faute : on ne lit pas un de ces romans de Legardinier après avoir lu Peter May... mais que lire après Peter May ???

C'est ainsi, en tout cas, que l'on passe à côté d'un roman, sans le vouloir. Je crois que j'ai fait une belle boulette, et je n'ai même pas envie d'en vouloir à cet auteur qui m'a fait ressentir des émotions très sympas avec ses précédents romans. Je me dis que j'aurai l'occasion de me rattraper à l'avenir.

Et vous, avez-vous déjà eu cette impression de passer un côté d'un roman à cause de votre précédente lecture ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

monesille 19/05/2015 17:35

Comme quoi le titre n'est pas prémonitoire !

Valou076 19/05/2015 23:28

En effet lol je n'avais pas fait le rapprochement ;)

Alex-Mot-à-Mots 19/05/2015 12:53

La recette ne marche plus aussi bien, donc.

Valou076 19/05/2015 23:27

Ce livre m'a donné cette impression. C'est dommage !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents