Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Miséricorde, de Jussi Adler-Olsen

Publié par Valou076 sur 8 Août 2014, 12:31pm

Catégories : #polarscandinave, #littérature, #lecturedété

Miséricorde, de Jussi Adler-Olsen

Pour partir à Lisbonne (vacances que j'espère avoir l'occasion de vous présenter ici !), il me fallait un bon livre, qui tiendrait sur tout le voyage train-avion, aller-retour, soit environ 7 heures. Il fallait qu'il me divertisse aussi quelques minutes avant de dormir, en fin de journée, avant d'attaquer une nouvelle journée de visites.

En regardant ma PAL d'été, j'avoue que j'ai longtemps hésité. Rentrée littéraire ou livre à moi ? Car oui, les extraits de la rentrée littéraire de cette fin août, et qui m'attendent chez moi, ne sont pas particulièrement joyeux, et je voulais prendre du plaisir avec mon livre.

C'est ainsi que j'ai fini par choisir ce roman d'Adler-Olsen, conseillé depuis des mois par une bibliothécaire que je connais du boulot, et qui, décidément, a de très bons conseils !

Avec ce roman, nous nous envolons vers les terres danoises, à la découverte d'une nouvelle série de romans polar. Jussi Adler-Olsen nous emmène dans un nouveau service de police mis en place : le département V.

Ce département, mené par le taciturne Carl Morck, a pour objectif de travailler sur les affaires non-classées, les cold case. En guise de première affaire, il va se tourner, en compagnie de son drôle d'associé syrien Hafez el Hassad, sur une affaire qui avait fait grand bruit, il y a cinq ans, dans le monde politique : la disparition de Merete Lyyngaard, porte-parole du parti au pouvoir au Danemark.

Alors que le département V se construit tout doucement, le lecteur suit le calvaire de Merete, emprisonnée dans une cage sordide. Qui sont ses ravisseurs ? Que veulent-ils faire d'elle ?

Miséricorde, de Jussi Adler-Olsen

C'est un roman très riche qui m'attendait, à bord du Rouen-Paris et du vol Paris-Lisbonne. En seulement quelques pages, je me suis sentie prise dans le jeu de cette intrigue étrange. L'intrigue n'est pas sans rappeler la série Cold Case, qui passait il y a quelques années à la TV.

Cette fois-ci, nous côtoyons des personnages cassés par leur passé. Le roman débute par L'éveil de Merete dans sa cage, cet univers clos où elle est enfermée telle un animal, sans issue de secours ni espoir de survie.

Après ce prologue, nous entrons très vite dans le vif du sujet, en rencontrant Carl, un flic cassé par son métier, recette idéale pour la présentation des enquêteurs, manifestement (Je soulevais déjà ce point de détail il y a un an avec un autre roman de ce genre).

Carl Morck vient de perdre deux coéquipiers, lors d'une fusillade, l'un est mort, l'autre est handicapé à vie,et lui-même s'en est sorti de justesse. Derrière ses airs bourrus de flic blasé, le lecteur sent que cette blessure n'est pas totalement refermée, et qu'il y a un côté humain dans cet homme horripilant.

Pour mener cette première enquête, il est accompagné d'un étrange homme, d'origine syrienne, qui vient d'on ne sait où, qui a une histoire méconnue, et qui se révèle avoir des capacités de déduction hors du commun, pour un homme chargé à la base de faire le ménage, dans les bureaux du sous-sol.

C'est une enquête qui n'est pas simple à reprendre. Comment revenir sur le travail d'un collègue, cinq ans plus tard ? Comment trouver la motivation pour tout recommencer, quand des carences se révèlent petit à petit, à la lecture du dossier ?

Ce que j'ai aimé dans ce roman, c'est le caractère des deux enquêteurs, si particuliers et qui, finalement, se complètement pour avancer. L'un n'avance pas sans l'autre. Tout est clair quand ils s'associent.

Alors que l'affaire est sordide, et que les passages avec Merete prisonnière sont angoissants, l'auteur sait mettre une petite note de légèreté et de sarcasme dans son récit aux côtés de Carl, permettant ainsi de ne pas s’essouffler, mais plutôt de se relancer grâce à un clin d’œil, une réflexion acerbe, ou un détail qui change tout.

Comme ma bibliothécaire me l'avait dit, c'est un roman que l'on ne veut pas lâcher, même en vacances, et que nous avons hâte de retrouver pour connaître le fin mot de l'histoire.

Un roman qui donne également envie d'acquérir les suites. Pour le moment, il y en a trois qui m'attendent déjà en librairie... et je lutte depuis mercredi soir pour ne pas me jeter sur le 2e, et poursuivre mes engagements pris avec d'autres romans... Mais Adler-Olsen ne restera pas longtemps éloigné !

Et vous, connaissez-vous cette série ? Quel est votre avis ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Leiloona 16/08/2014 14:03

J'ai lu ce roman dans le cadre du prix elle, et je crois que c'était mon chouchou dans les polars ! Pffiuuuu quelle intrigue !
Je n'ai pas continué la série en revanche ... mais par manque de temps.

Valou076 16/08/2014 16:54

Je lutte pour ne pas l'acheter tout de suite... Ma pal doit descendre un peu avant !

lewerentz 15/08/2014 17:11

Il me tente assez mais je ne suis pas très tentée par les pages consacrées à la captivité de Merete. A voir.

Valou076 16/08/2014 11:51

C'est un peu angoissant quand même, mais l'impression de compte à rebours, 5 ans après, est très intéressante dans ce récit !

Emma 14/08/2014 12:58

J'ai aussi lu il y a peu ce livre que j'ai beaucoup aimé, il faudra que je me lance dans la suite.

Valou076 14/08/2014 15:48

je pense que je ne vais pas attendre longtemps...

Alex-Mot-à-Mots 11/08/2014 19:57

Alors, tu as acheté la suite à l'aéroport ?

Valou076 12/08/2014 13:27

Non, je préserve - difficilement - mon portefeuille !

sagebooker 10/08/2014 16:01

Série dévorée... et aucun des tomes n'aura tenu plus de deux ou trois heures, tellement j'y étais accrochée. Reste à attendre la publication des suivants !

Valou076 12/08/2014 13:26

j'aimerai pouvoir m'enfermer dans un coin avec un livre et le lire d'une traite ! je t'envie !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents