Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Le Voisin, de Tatiana de Rosnay

Publié par Valou076 sur 15 Juillet 2014, 10:36am

Catégories : #littérature

Le Voisin, de Tatiana de Rosnay

On a tous un voisin qui nous pollue la vie, qui met sa musique à fond à 2 h du matin parce qu'il "fait la fête en beuglant", ou encore une voisine qui enfile ses talons hauts à 6h30 du matin, au dessus de votre lit.

Ce roman fait un peu penser à toutes ces plaies et cas sociaux que nous devons subir en vivant dans un immeuble en ville. Mais il nous fait aussi relativiser quant au bordel provoqué par nos chers voisins quand on voit ce que l'héroïne de ce roman subit.

Nous découvrons avec Colombe Barou, personnage principal de notre histoire, un appartement de rêve pour une vie de couple avec deux enfants. Cette femme est écrivain, ou plutôt "nègre", aux services de starlette racontant leurs frasques sexuelles sans savoir aligner trois mots sur une feuilles. Ecrire est sa passion, mais une passion qu'elle ne sait assouvir avec sa propre signature.

En choisissant cet appartement, elle croit atteindre la perfection pour une vie de famille au calme, et pour poursuivre sa vie quotidienne en toute quiétude : le matin à la maison d'édition, l'après-midi chez soi.

C'est une femme effacée, qui ne voit que très peu son mari, toujours en voyage de déplacement. Invisible, banale et sans saveur, cette femme devra néanmoins subir, dès son arrivée, la musique tonitruante de son voisin du dessus, à trois heures du matin. Et, pour compléter le tout, elle est la seule à l'entendre !

Très vite, les insomnies vont arriver, et sa vie se transformer en enfer.

Le Voisin, de Tatiana de Rosnay

Oui, en lisant ces page, j'ai appris à relativiser !

Mon voisin ne fait finalement que très peu de fêtes, ma voisine met des talons, mais bon, c'est l'été et les sandales et escarpins sont de mise, et puis de toute façon, je suis absente de cet appart' pendant un mois, pour cause de vacances (ouiiiiii je suis en vacances !!!)*

Bref ! j'ai aimé, dans un premier temps, la dédicace de l'auteur, qui adresse un message à ce voisin bruyant qui l'a empêché de dormir pendant un temps, et qui lui a donné l'inspiration pour ce roman... merci à lui !

Ensuite, il y a l'ambiance. Très vite, Tatiana de Rosnay dresse le décor de ce qui deviendra, au fil des pages, un huit-clos usant pour cette femme harcelée par son voisin. Je comprends sa détresse, son abattement, et sa façon de ne pas savoir comment gérer le problème. Cependant, je me demande comment une femme complètement effacée au quotidien peut-elle se dire "Je vais me débrouiller toute seule" ?

Des incompréhensions sur le déroulé de l'histoire, sur les réactions du personnage principal mais, globalement, l'envie de savoir ce qui va se passer, au final. J'ai dévoré ce roman en quelques heures de lecture, oubliant même la fatigue que je ressentais jeudi soir, au point de n'éteindre la lumière que très tard !

Le final m'a laissé un peu dubitative, mais ce n'est pas la première fois avec Tatiana de Rosnay ( voir ici avec Spirales). Globalement, c'est un roman où on peut y croire, quand on a vécu ces troubles du voisinage si insupportables !

Depuis que j'ai fini ce roman, j'y pense à chaque fois que l'autre monte le son de sa sono, où quand je sors d'une soirée, en me rendant compte que la musique porte vachement dans la cage d'escalier. Je crois que chacun à notre manière, nous faisons vivre un enfer, à un moment, à notre voisin...

Mais j'espère bien ne jamais tomber sur celui de Colombe !!!

Un nouveau roman de cet auteur à mon palmarès, et certainement pas le dernier.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Estellecalim 23/01/2015 14:39

C'est vrai que les fins sont souvent un peu trash chez cette auteure. J'ai lu Rose et j'avais été déçue aussi de la fin, comme ici. J'ai beaucoup aimé, je suis restée accrochée (et j'ai compris que cette femme se sente pousser des ailes d'un coup tant elle est nerveusement atteinte ;) ) mais la tournure violente de la fin m'a choqué. Et puis il aurait pu y avoir une cloture plus fine je pense.

Valou076 24/01/2015 11:51

je ne sais pas si ses fins s'améliorent dans ses derniers romans... A l'encre russe me fait de l'oeil depuis un moment déjà !

sous les galets 02/08/2014 14:31

Tu sais que j'hésite vraiment à m'attaquer à cette romancière, je ne sais pas pourquoi tous les billets que je lis, même les plus élogieux, me font dire que je risque de ne pas accrocher. Et pourtant avec les voisins tarés que je me traine, tu vois, je me dis pourquoi pas?
Super chouette ton billet....(bien que ce roman n'ait pas été très bien accueilli par les blogueurs dans mon souvenir)

Valou076 07/08/2014 00:03

La fin est étrange pour celui-ci... mais je peux te garantir que "Elle s'appelait Sarah" est une valeur sûre !

Emma 18/07/2014 10:38

Lu il y a un petit moment, plus trop de souvenirs, mais une fin qui avait pour moi tout gâché, alors que le suspense était au rendez-vous.

Valou076 18/07/2014 10:56

elle est certainement partie trop loin, car le contenu global était vraiment prenant, c'est clair ! c'est une impression que j'ai également ressenti dans "Spirales", l'année dernière !

L'Irrégulière 17/07/2014 10:20

C'est clair que ça fait relativiser !

Valou076 17/07/2014 10:39

Sans aucun doute ;-)

Neurones en eventail 17/07/2014 07:39

j'ai adoré ce bouquin !!! et j'en ai lu d'autres de cet auteur aussi, ces romans sont vraiment très bons :

Valou076 17/07/2014 10:39

Il y a du choix dans sa biblio, en effet !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents