Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Beautiful Bastard, de Christina Lauren

Publié par Valou076 sur 12 Mai 2014, 07:00am

Catégories : #littérature

Beautiful Bastard, de Christina Lauren

Il y a deux ans, la vague du nouveau phénomène littéraire intitulé le Mummy porn déferlait dans les rayonnages des librairies, me laissant indécise, peu curieuse en voyant E. L. James se faire son beurre sur une trilogie dont tout le monde dit que le style est à pleurer, et le succès exagéré.
On parle d’adaptation ciné, on fantasme sur ce Mr. Grey qui ne me fait ni chaud ni froid… et pendant ce temps-là, les nouvelles sorties du même genre se succèdent, se multiplient, et la curiosité finit finalement par s’insinuer doucement.
Jusqu’au jour où je vois Beautiful bastard sortir en poche. Il ne m’aura fallu que quelques jours pour me décider, et acheter ce titre, apprenant ensuite qu’il est le premier tome d’une série d’au moins 6 titres !
Jeudi 1er mai, après une journée de congés sous la pluie, je rentre chez moi en fin d’après-midi, avec un roman achevé venant de rejoindre mon étagère. Que lire ensuite ?
Mon regard se pose alors sur le roman de Christina Lauren… et la soirée commence !
Chloé est en fin de stage, pour valider un diplôme qui propulsera sa carrière. Mais pour cela, elle doit supporter encore plusieurs mois son boss, Bennett, insupportable beau gosse au melon extraordinaire, qui ne fait que la rabaisser dans son travail.
Cette tension permanente entre les deux personnages montera encore d’un cran quand l’attirance physique prendre le dessus, un soir, dans une salle de réunion… Et les premières pages hot ne tardent pas à arriver sous nos yeux.
Pas de doute, ce n’est vraiment pas du tout de la grande littérature…mais ej me suis prise au jeu et, ce soir là, j’ai éteint la lumière en bloquant le marque-page à la page 270 ! Si seulement j’avançais toutes mes lectures aussi vite !
Alors oui, l’histoire n’a rien de très original, et peut rappeler des scènes de romans « pour filles » déjà lu auparavant… les scènes de sexe en moins ! Et concernant ce dernier critère, les amateurs du genre ne loupent rien !
Au bout d’un quarantaine de pages, le constat est clair : il ne faut pas rougir en lisant des scènes de sexe, sinon les joues sont en feu pour toute la durée de la lecture. Mais bon, c’est le genre du roman qui veut ça. Malgré tout, étant adepte des joutes verbales, j’estime que certaines scènes pouvaient être réglées verbalement, plutôt que tout de suite remettre tout au plan cul… mais bon, je ne vais pas faire ma fine bouche, il ne fallait pas s’attendre à du grand art.
J’ai bien aimé le personnage de Chloé, plus efficace et réaliste que son sexy patron Bennett, que j’ai trouvé trop bourré de clichés, de stéréotypes cours d’avance.
Alors, me direz-vous, qu’elle est mon impression finale sur ce roman ?
Je ne suis ni négative, ni pleinement enthousiaste, mais ce serait mentir de dire que je n’ai pas apprécié la lecture de ce roman. Disons qu’il élimine le côté tout doux et gentillet de certains romans de bit-lit, où l’on a qu’une envie, secouer les personnages pour qu’ils aillent plus loin… Mais là, pour le coup, ce serait pas mal de freiner un peu la cadence de temps à autre. Savoir qu’il y a une scène de sexe à chaque chapitre, ça gâche l’impression de découverte.
Petit plus de ce roman, l’alternance dans la narration entre Chloé et Bennett, qui permet de voir les deux points de vue des personnages !
Et vous, l’avez-vous lu ? Lisez-vous du Mummy porn ?

Beautiful Bastard, de Christina Lauren

Pas de doute, ce n’est vraiment pas du tout de la grande littérature…mais ej me suis prise au jeu et, ce soir là, j’ai éteint la lumière en bloquant le marque-page à la page 270 ! Si seulement j’avançais toutes mes lectures aussi vite !
Alors oui, l’histoire n’a rien de très original, et peut rappeler des scènes de romans « pour filles » déjà lu auparavant… les scènes de sexe en moins ! Et concernant ce dernier critère, les amateurs du genre ne loupent rien !
Au bout d’un quarantaine de pages, le constat est clair : il ne faut pas rougir en lisant des scènes de sexe, sinon les joues sont en feu pour toute la durée de la lecture. Mais bon, c’est le genre du roman qui veut ça. Malgré tout, étant adepte des joutes verbales, j’estime que certaines scènes pouvaient être réglées verbalement, plutôt que tout de suite remettre tout au plan cul… mais bon, je ne vais pas faire ma fine bouche, il ne fallait pas s’attendre à du grand art.
J’ai bien aimé le personnage de Chloé, plus efficace et réaliste que son sexy patron Bennett, que j’ai trouvé trop bourré de clichés, de stéréotypes cours d’avance.
Alors, me direz-vous, qu’elle est mon impression finale sur ce roman ?
Je ne suis ni négative, ni pleinement enthousiaste, mais ce serait mentir de dire que je n’ai pas apprécié la lecture de ce roman. Disons qu’il élimine le côté tout doux et gentillet de certains romans de bit-lit, où l’on a qu’une envie, secouer les personnages pour qu’ils aillent plus loin… Mais là, pour le coup, ce serait pas mal de freiner un peu la cadence de temps à autre. Savoir qu’il y a une scène de sexe à chaque chapitre, ça gâche l’impression de découverte.
Petit plus de ce roman, l’alternance dans la narration entre Chloé et Bennett, qui permet de voir les deux points de vue des personnages ! Sachant que derrière le nom Christina Lauren se cache deux femmes... ont-elles chacunes un "rôle attitré", ou bien écrivent-elles à quatre mains les deux types de narration ?
Et vous, l’avez-vous lu ? Lisez-vous du Mummy porn ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Elodie 26/05/2014 11:20

Malheureusement je n'ai pas réussi à rentrer dans 50 shades of grey, du coup je suis un peu sceptique au genre "Mummy Porn". Comme tu le dis si bien, les scénarios sont souvent les mêmes et ce n'est pas de la grande littérature... mais qui sait, j'y reviendrai peut-être comme toi, un soir où cela s'y prête ;) !
Par contre je suis totalement rentrée dans la saga Kushiel (du moins pour l'instant le tome 1), aussi pour un public averti mais qui se mélange à un genre plus romanesque/historique.

Elodie 27/05/2014 16:57

Je crois qu'au contraire c'est moi qui suis grave en retard =) le premier tome date de 2008 ! Par contre ça se lit moins vite que Beautiful Bastard, 800 pages par tome en moyenne. En tout cas je te conseille vivement (moins cru par contre que le genre actuel "mummy porn")

Valou076 27/05/2014 13:22

ah tiens je ne connais pas du toute cette saga, c'est récent, ou je suis en retard sur l'actu littéraire depuis plusieurs années ;-) ?

Parisianne 14/05/2014 07:03

Bonjour, bravo de ta curiosité intelligente, jamais lu et pas tentée pour le moment mais tu as raison, le mieux serait peut-être d'essayer pour avoir un véritable avis.
Merci
Bonne journée
Anne

Valou076 14/05/2014 12:05

Ouh merci je rougis ;-)
Au moins type de littérature est désormais vu en ce qui me concerne... l'avantage est que ça se lit vite en tout cas ! bonne journée à toi aussi !

Asphodèle 12/05/2014 12:56

Non je n'en lis pas et ce n'est pas demain la veille que j'achèterai ce type de livres, ou alors il faudrait que je n'ai vraiment vraiment plus rien à lire d'autre dans mes étagères !!!! :D L'image des femmes (pour les chroniques que j'ai lues concernant 50 nuances) n'en sort pas grandie ! ;) Je rois que c'est ça qui me dérange davantage que les scènes de sexe...

Valou076 12/05/2014 13:52

Je voulais dormir moins "bête", comme dit plus haut, d'où l'essai avec ce roman, qui a l'avantage de se lire très vite !
Rassures-toi, concernant ce roman, sinon, l'image de l'homme est aussi peu grandie que celle de la femme ! :-D

L'Irrégulière 12/05/2014 11:53

Ce genre de bouquins, c'est comme les hamburgers : on sait que c'est mauvais, mais c'est tellement bon ! Je n'ai pas lu celui-là mais plein d'autres, donc je vois très bien ce que tu veux dire !

Valou076 12/05/2014 13:50

je me demandais si tu avais lu celui-ci, justement ^^
Je ne sais pas s'il y avait vraiment des titres qui sortent du lot dans ce genre là.
Le style est moyen mais bon, ça émoustille un peu ;-)

agrippine 12/05/2014 11:07

j'ai lu les 2 tomes de 50 nuances, et malgré tout, j'ai l'impression que tout les romans de ce genre ont le meme genre d'histoire..bon, pas de quoi fouetter un chat..
j'ai déjà vu ce roman en librairie mais il ne me donne pas plus envie puisque j'ai dejà lu 50 nuances, et bon, on va dire que les intrigues sont pas extraordinaires..
j'ai lu un autre ds ce genre, "tout ce qu'il voudra" et franchement, ca met toujours en scene la jeune fille etudiante un peu nuche, et le patron qui sait ce qu'il veut, un poil autoritaire..
voilà j'en ai lu 1, c'est bien suffisant.
:)
http://lesavisdagrippine.com/2013/07/03/livre-50-nuances-de-grey/

Valou076 20/05/2014 09:58

c'est certainement un livre à lire en été, c'est sûr ;-)

agrippine 14/05/2014 16:09

oui on m'a preté le 3e tome justement...peut etre pour cet été du coup, histoire de finir la trilogie..

Valou076 12/05/2014 13:48

tu as même un 3e tome pour les Cinquante nuances ;-)
en effet, sinon, je pense que les intrigues sont toutes les mêmes, et les rôles ne s'inversent pas souvent... au moins je dormirai moins bête !
je crois que je ne vais pas aller plus loin pendant un moment, mais maintenant, au moins je peux donner mon avis sur le genre !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents