Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Quotidiennes de Val

Les Quotidiennes de Val

... c'est l'histoire d'une lectrice, d'une fille se promenant, allant au cinéma, poussant parfois ses coups de gueule,ou dévoilant ses coups de coeur...Pour au final, partager ce qui anime le quotidien...


Une Rançon, de David Malouf - rentrée littéraire 2013

Publié par Valou076 sur 17 Novembre 2013, 08:04am

Catégories : #rentrée littéraire 2013, #littérature

Une Rançon, de David Malouf - rentrée littéraire 2013

Je viens seulement de me rendre compte que ce livre n'avait toujours pas reçu d'avis sur mon blog...oups !

Il faut dire que mon rapport à ce roman de David Malouf a été assez compliqué. Et pourtant, cette rencontre avec un auteur encore inconnu il y a quelques mois a été très enrichissante, et un bon souvenir de lecture.

C'est un grand bon dans l'histoire que nous propose ici l'auteur. C'est même une plongée dans la mythologie, au cœur de l'Illiade d'Homère. Aux portes de Troie, nous faisons connaissance avec le terrible Achille, imposant Myrmidon faisant sa loi sur le champ de bataille. Ceci jusqu'à la mort de son ami, des mains d'Hector. Fou de rage, Achille tue Hector, et profane son corps en le traînant, onze jours d'affilée, derrière un char. Du haut des murailles, Priam et sa famille regarde, effondrés, cet acte infâme annonciateur de la chute de leur cité.

Mais Priam veut avant tout récupérer le corps de son fils, et envisage d'échanger ses richesses contre la dépouille.

Ce qui n'avait pas passé, dans un premier temps, avec ce roman, c'est la lenteur de l'histoire, et de son déroulé. Si je reconnaissais un certain lyrisme dans l'écrit, une sorte de poésie en prose, donnant aux scènes violentes un aspect plus acceptable, je n'arrivais pas à m'accrocher.

Laissé de côtés pour quelques jours, je n'ai repris, finalement, le roman que quelques semaines plus tard, en reprenant dès le récit dès la première page. Et, une nouvelle fois, le démarrage fut difficile. Mais, progressivement, je me suis intéressée à ces personnages meurtris. Tous, sans exception, ont des douleurs en eux qui les obsèdent.

Et le charme a fini par opérer, m'emmenant sur la carriole aux côtés du père meurtri et d'un charretier qui raconte sa vie d'homme représentant le peuple, loin des fastes de palais, des cérémonies aux dieux, et qui a connu les douleurs de ce roi bientôt déchu.

Je ne dirai pas que le roman est devenu un coup de cœur, du fait des difficultés rencontrées à sa lecture Cependant, c'est un roman qui s'apprécie quand on veut prendre du temps pour soi, au chaud chez soi, un chocolat fumant près de soi.

Et pour le petit plus, pour vous Mesdames...lire un roman en se représentant Brad Pitt dans le rôle d'Achille, pour le film Troie...on ne dit jamais non ;-)

Un nouveau roman de la rentrée littéraire, qui monte mon nombre de lectures, pour le challenge, à 9 titres ! (avec un 10e en route !)

challenge de la rentrée littéraire 9 / 12

challenge de la rentrée littéraire 9 / 12

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Je n'ai pas lu ce roman, mais Les jardins de lumière, Les périples de Baldassare, Lèon l'Africain, Le rocher de Tanios<br /> Toutes ces lectures ont été un plaisir
Répondre
V
il a une écriture très poétique je trouve !
J
Je dois le lire bientôt. J'espère que le charme opèrera aussi sur moi. Je n'ai pas vu Troie, il ne m'influencera donc pas.
Répondre
V
pas de grosses influences non plus, juste une occasion de mettre un ou deux visages sur les personnages ;-)
A
Évidement, si tu mets Brad Pitt dedans....
Répondre
V
hé hé :-P
A
J'ai dévoré ce roman, un vrai coup de coeur, sans doute parce que j'ai baigné dans la culture gréco-latine lors de mes études secondaires. Je ne connais pas du tout le film Troie, et je n'avais pas besoin des images pour me représenter ce livre... ;-) Pour moi c'est plutôt le souvenir de l'eau claire sur les pieds de Priam le goût des galettes de son guide, l'humanité profonde qui se dégage de cette lecture.
Répondre
V
c'est vrai que je n'ai jamais fait de latin, ce qui fait que c'est un genre qui est passé à côtés de mes études... malgré l'histoire ancienne, à la fac. Ces détails anodins de al vie, autour d'un roi, sont en effet très forts, je me suis régalée, sur la 2e moitié du roman.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents